World Press Photo 2017: Découvrez LA photo de l’année

  • Arts  - Photo
  • vendredi 17 février 2017 à 19:14 GMT

2016 a été une année remarquable. Entre joies et violences, guerres et changement, crises et révolutions, on peut toujours compter sur les photographes à travers le monde pour immortaliser ces moments et enrichir l’archive historique.

La 59e édition du World Press Photo, qui s’est tenue ce Lundi 13 février a su rendre hommage à ces militants artistiques en primant les meilleurs clichés de l’année, et l’on peut vous dire que chaque photo porte en son sein un message significatif, une illustration poignante de ce que 2016 a apporté au monde.

Près de 5000 photographes ont proposé pas moins de 80 000 photos au Word Press Photo, toutefois le titre tant attendu de la photo de l’année a été remporté par le photojournaliste turc Burhan Ozbilic, qui a su capturer l’assassinat de l’ambassadeur Russe à Ankara survenu le 19 décembre dernier. Surprise de l’édition? Pas vraiment, quand on sait que c’est une façon du jury de militer, de dénoncer sans confronter toutes les cruautés dont le monde a du témoigner, de condamner « la haine de notre époque ».

WPP1

Une décision qui a d’ailleurs divisé le jury, dont un des membres souligne qu’il a voté contre puisqu’il s’agit de « l’image d’un meurtre, montrant l’assaillant et sa victime, tous les deux dans la même image; c’est moralement aussi problématique que de publier une image de décapitation! »

Sur une note plus légère, on retrouve également la photo de la première équipe gay-friendly de Toronto, où trois joueurs répètent pour un Drag Show annuel de l’équipe dans le but de lever des fonds.

On vous laisse d’ailleurs avec la série de clichés -sombres mais réalistes- primés par le prestigieux concours, clichés qui poussent à une reconsidération du métier de photographe d’un œil nouveau: