Vice produit un documentaire sur la musique Hassanie

  • Médias 
  • mercredi 7 juin 2017 à 12:40 GMT

 

Capture d’écran 2017-06-07 à 11.58.51

VICE, le premier media web américain et mondial d’information auprès des 15 – 35 ans, a présenté en avant-première au FIDADOC à Agadir un documentaire sur une rencontre musicale explosive : GROUP DOUEH de Dakhla et CHEVEU de Paris.

VICE, est allé suivre en janvier 2016 à Dakhla l’enregistrement de l’album « Dakhla Sahara Session » et en a réalisé un documentaire de 35 minutes, qui sera diffusé dans plus de 15 pays en 3 langues.

La journaliste Pénélope De La Iglesia a pu vivre de l’intérieur, de manière totalement exceptionnelle, la genèse des morceaux, rendre compte des difficultés d’une telle rencontre et enfin de montrer le résultat finalement positif de cette résidence dans ce film documentaire réalisé par Gabrielle Culand.

Image de prévisualisation YouTube

Group Doueh issue de la ville de Dakhla, à l’extrême sud du Maroc a joué aux USA et en Europe dès 2008 après avoir été découvert à l’occasion du Festival Mer et Désert de Dakhla en 2007. Ce quatuor propose une musique traditionnelle Hassanie électrifiée. La chanteuse Halima JAKANI est aujourd’hui reconnue au delà des frontières comme l’une des plus belles voix Saharaouies de ces 20 dernières années.

Le trio parisien Cheveu existe depuis 2003 et possède à son actif 4 albums tous salués par la presse musicale de Londres à Madrid, et de New York à Tokyo.  Ils ont souhaité sortir de leur zone de confort et s’ouvrir à des sonorités dont ils ignoraienttout avant la rencontre et, ainsi, offrir à cette création tous les possibles.

« Ce disque, c’était comme un défi un peu surréaliste, une mission quasi-impossible, où le temps allait compter. Résultat : un big bang tellurique, une création atomique, une histoire d’énergies « primitives » qui remet les pendules à l’heure du Tout-Monde. Entendez deux entendements du temps si différents. Retour vers le futur à l’imparfait du subjectif  » – Jacques Denis, journaliste

Cette rencontre a été initiée et co-produite par le label Born Bad Records et par le Programme Hassani Music (Valorisation et Promotion de la Musique Hassanie) sous l’égide du Ministère de la Culture, en partenariat avec la Fondation Hiba. Ce programme quinquennal lancé en 2016 vise à repérer, former, produire et diffuser les artistes hassanis marocains. Il est dirigé par Youssef Kamal.