« Un jour comme un autre » de Degiheugi,le clip

  • Musique  - News
  • mercredi 7 novembre 2012 à 17:07 GMT

C’est au début de l’année 98 que Degiheugi commence la musique. En premier lieu, il s’amuse avec une platine vinyle… Après quelques années passées à scratcher, il fait la rencontre d’un groupe de rap… Marre des Faces B, Degiheugi réalisera ses premières productions. Quelques morceaux réussis, un maxi 8 titres de sortie, il commence à prendre goût à la bidouille…
En 2003, il s’écarte peu à peu du hip-hop dit « traditionnel » pour trouver son style, sa voix, sa touche, dans le Trip-Hop et le Down-Tempo. Après plusieurs albums instrumentaux sortis « sous le manteau », il se devait enfin de faire l’album dont il rêvait.

Il fallait bien faire la présentation de cet artiste, qui est injustement encore méconnu, même s’il culmine déjà sur une discographie riche de 4 LP des plus réussis.

Aujourd’hui c’est le dernier clip de DegiHeugi qu’on vous présente: celui de « Un jour comme un autre » réalisé par le talentueux Christophe Thockler, réalisateur et graphiste free-lance .

Image de prévisualisation YouTube

Vous l’aurez remarqué. Le clip, c’est 4 minutes de stop-motion intenses, avec pas moins de 35000 photos, 120 timelapses, et plus de 160 heures de prises. Certes, un effort énorme, mais le résultat l’est tout autant, il faut en convenir. De plus le fait que Christophe Thockler soit un amoureux de musique Down-tempo lui a permis de ressentir chaque coup de battement, chaque mélodie, au point de nous livrer une synchronisation parfaite entre la musique et la vidéo, jusqu’aux plus petits détails. Le clip de « Un jour comme un autre » n’est vraiment pas un clip comme les autres.

Christophe Thockler, un clippeur innovant

ThaBrainKilla, comme il aime se faire appeler, est loin d’être un vidéaste comme les autres, car en plus de clips très réussis qu’il a réalisés pour DegiHeugi, les Bombay Bicycle Club, ou encore Doctor Flake, Christophe a aussi réalisé plusieurs couvertures de disques pour des artistes et des affiches WEB. Vous pouvez suivre l’ensemble de ses travaux sur  http://www.christophethockler.com .