The Pale Emperor: Le meilleur album de Manson?

2

Marilyn Manson, l’autoproclamé inventeur du mot « grunge » lorsqu’il était encore journaliste, fait le buzz grâce à son nouvel album The Pale Emperor dont la sortie est prévue pour aujourd’hui en Allemagne, en Irlande et en Italie.

L’artiste très controversé qui a tant usé et abusé de blasphème et violence tout au long de sa carrière a en effet annoncé en Septembre dernier que la production de ce neuvième album, en featuring avec le grand Tyler Bates (l’on retient notamment ses compositions pour les légendaires 300 et Les Gardiens de la Galaxie) était terminée. Certaines chansons sont déjà révélées au grand public. L’album standard comprendrait 10 titres tandis que la version Deluxe inclurait 3 bonus tracks.

1. Killing Strangers

2. Deep Six

3. Third Day of a Seven Day Binge

4. The Mephistopheles of Los Angeles

5. Worship My Wreck

6. Slave only Dreamss to be King

7. The Devil Beneath my Feet

8. Birds of Hell Awaiting

9. Cupid Carries a Gun

10. Odds of Even

Manson affirme que ce dernier album est très différent de ce qu’il a l’habitude de produire. The Pale Emperor serait plus bluesy, plus théâtral (l’on s’y attendrait avec la contribution de Tyler Bates). Ses métaphores habituelles et son style très.. salace auraient fait place à un savant mélange de Folk, de Blues et de Heavy Rock, se concentrant plus sur la cohérence de la musicalité de tout l’album que sur les mots et leur impact. L’album serait inspiré d’un livre que Johnny Depp aurait offert à Manson en 2000.

1

Nos impressions? On aurait beau croire que l’époque MM est révolue, on doit toutefois admettre que ce dernier a su se relever de ses cendres. Les trois morceaux de l’album rendus publics partagent plus qu’ils ne mettent d’accord. Une différence remarquable entre un Cupid Carries a Gun très groovy mais pas assez percutant ou mémorable, Third Day of a Seven Day Binge très rythmé, séducteur, limite intime et personnel et Deep Six, notre préféré, un instru très travaillé, une intro des plus saisissantes et un « Six feet deep » très catchy en plus d’un jeu de mots des plus remarquables « You wanna know what Zeus Said to Narcissus? You better watch yourself » (Référence au double sens que porte cette dernière phrase).

Ses opus plutôt mercuriels auraient enfin évolué vers un style plus sobre et affirmé? Artisthick confirmera (ou infirmera) après la sortie officielle de l’album en France le 19 Janvier prochain. Stay tuned!

Image de prévisualisation YouTube