piece

hy
Arts  - Scène

Hadda, ou les infortunes de la hogra

Jamais de ma vie je n’ai assisté à un spectacle où les applaudissements ont duré autant qu’après la pièce Hadda. Mes bras étaient littéralement endoloris tant ils se sont éternisés. Le public rendait hommage à Meryem Zaimi, qui a subjugué son public dans un monologue  digne des meilleurs artistes de …

Par , le 21 février 2013