Sacha Kalis, la sirène à suivre sur Instagram

  • Arts  - Photo
  • lundi 9 mars 2015 à 17:41 GMT

sachakalis_lifestyle39

C’est devant ce décor féerique et idyllique de la mer des Caraïbes que Sacha Kalis pose devant la caméra de sa mère Elena. Dans ce coin paradisiaque, la jeune fille explore telle une sirène  les eaux peu profondes  et turquoises des îles Bahamas. La beauté des clichés combinée à la finesse de la séduisante Sacha donne un aspect magique digne d’un conte d’Andersen. Voici quelques images que nous avons choisies pour vous, à savourer avec un Goombay Smash sur votre hamac.

A chaque nouvelle plongée, Sacha défie la pesanteur et nage en pleine harmonie avec ces créatures magnifiques, des amis qu’elle semble connaitre et comprendre. Car oui, l’histoire d’amour qui lie la bahamienne à la mer n’est pas récente. En plus d’être une très bonne nageuse, Sacha est une surfeuse passionnée qui « passe son temps avec ses amis sous les vagues » pour reprendre ses termes.

Une peur domptée ou un amour épanoui?

Entourée de raies, de requins ou de lamantins, elle ne perd rien de sa sérénité. Le regard sûr, les hanches d’une danseuse étoile et les pieds délicats, Sacha laisse son corps s’exprimer devant le regard attentionné de sa maman.

Née dans une petite île du Bahamas, Sacha, de son vrai nom Alexandra, aurait « appris à nager avant même de marcher ». La complicité créatrice issue de l’association d’une mère et de sa fille qui s’entendent bien a contribué à faire de Sacha une muse des fonds marins.

1979564_10152358278745135_784149597276121011_n

Sacha jouant avec un inoffensif lamantin

En bikini ou en robe de soirée, les ondulations du tissu ne font que mieux dégager le contraste lumineux. Par ailleurs, l’eau cristalline et parfaitement transparente confère au cadre une majesté presque irréelle.

sachakalis_fineart54

Lorsqu’il n’y a plus d’air à respirer, c’est le sentiment de liberté qui fait avancer

Les faisceaux de lumières réfractés pénètrent séparément pour caresser les magnifiques récifs coralliens uniques au monde. La faune et la flore y sont diversifiées et aux couleurs de l’arc-en-ciel.

sachakalis_lifestyle01

Des mœurs adoucis dans un décor enchanteur

Une des autres impressions qui se dégagent devant chaque cliché c’est cette agréable sensation de légèreté une fois en bas. L’effet que procure un long tissu de flanelle doux et suave qui se frotte voluptueusement à vos membres en réveillant vos sens.

samsung561

Il n’y a pas que dans l’air que l’on vole

Car c’est de l’art qu’Elena a voulu d’abord mettre en avant, la photographie acquiert encore une fois ses lettres d’or. La photographie sous-marine engendre des conséquences physiques optiques extrêmement bluffantes.

mirror_reef117s

Et le miroir lui répondit: « tu es la plus belle! »

En plus du rôle déterminant de la lumière, la magie est essentiellement due à la somptuosité du lieu. Les paysages fabuleux de cet ancien repère de pirates du XVIIIe siècle attire aujourd’hui les grands de ce monde pour son soleil doux et ses couleurs chatoyantes.

394907_10151409525530135_1612385200_n

Entre ciel et mer, crédit photo Elena Kalis

Sacha, alias Bahamas Girl et Alice in Waterland, ne pose pas seulement avec des conques et des étoiles de mer, elle a aussi un éventail de clichés sur les plages dorées des Bahamas. Loin des yachts et des circuits touristiques, la beauté de ces espaces vierges font rêver plus d’un. Les îles Bahamas avaient conquis le cœur d’Ernest Hemingway, aujourd’hui nous savons pourquoi. A l’heure où il fait un temps de chien à la mégalopole américaine, on imagine que certains new-yorkais seraient ravis de sortir leurs lunettes de soleil à seulement quelques centaines de kilomètres de chez eux.

Suivez la Sacha Kalis sur Instagram ainsi que sur son portfolio.

Retrouvez toutes les photographies d’Elena Kalis sur son site officiel