Review: O.N.I.F.C. Le nouvel album de Wiz Khalifa

C’est encore tout chaud. On l’attendait avec impatience : le deuxième album studio du rappeur Américain Wiz Khalifa vient enfin de sortir !
Young Wiz avait bien arrangé le lancement de son nouvel opus, alliant une grande tournée (2050 Tour), une pré-commande sur iTunes disponible depuis assez longtemps, et le report de la sortie officielle à plusieurs reprises. Il a ainsi réussi à rendre le lancement de O.N.I.F.C. (lire Only Nigga In First Class,ou bien One Night In First Class pour les supports à contenu protégé) l’une des sorties majeures de cette fin d’année.

Comportant entre autres les titres qui ont déjà fait le buzz comme « Work Hard Play Hard »  ou « Remember You », l’album aligne un bon nombre de featurings de gros calibres de la scène hip hop avec notamment Akon, 2 Chainz, ou encore Chevy Woods, et promet beaucoup de surprises, puisque produit par des noms qu’on ne présente plus : 1500 or Nothin’, Benny Blanco, Drumma Boy, I.D. Labs, The Neptunes, Rico Love, StarGate, ou encore Will.i.am.

L’album commence par une courte piste d’introduction uniquement instrumentale qui nous donne un petit avant-goût de ce que dévoilera l’album au fur et à mesure des titres proposés. Le moment fort qui suit est « Let it go » où le rappeur est accompagné de la belle voix d’Akon, qui dévoile une belle production avec une belle intro mélodieuse au piano et des percussions très réussies.

Image de prévisualisation YouTube

Le titre suivant, en featuring avec Camron passe un peu inaperçu, mais celui qui le suit a déjà toute sa notoriété, « Work Hard Play Hard » s’est déjà fait connaître avec un clip assez bon. Le titre avec Courtney Noelle est assez léger est agréable, vient après l’autre grand moment de l’album: « It’s Nothin » avec 2 Chainz, qui plaît par un flow swaggy et un instrumental plutôt porté Trap.

Image de prévisualisation YouTube

Changement radical de registre avec « Rise Above » , un bon titre réalisé aux côtés de Pharell, Tuki Carter, et Amber Rose, ces quatre artistes ne se sont décidément pas réunis pour rien, chapeau aussi aux producteurs de ce titre.

Image de prévisualisation YouTube

Cette deuxième partie de l’album est à vrai dire bien meilleure que la première, et cela se confirme avec les deux derniers titres de l’album qui en comporte 17 au total. D’abord avec le très connu « Remember You » avec The Weeknd, et qui est aussi l’un des coups de cœur de l’album. La même voix mélodieuse qu’on retrouve à chaque fois est au rendez-vous, la production y est aussi sans faille. Le clip, lui, est magnifique ! Je vous laisse en jugez par vous même :

Image de prévisualisation YouTube

En somme, nous ne sommes pas déçus par le deuxième album studio du rappeur du Dakota. Avec toujours autant de créativité, Young Khalifa réussi encore une fois à nous plaire par un rap assez cru, certes, mais ne perdant rien en force et en musicalité; les featurings très réussis y sont aussi ici pour beaucoup.