Review: Jesus Piece, la pièce divine de The Game

Game0

Voilà, « la pièce divine » de The Game est sortie. Son 5ème album studio Jesus Piece est dans les bacs. Celui-ci est pressenti pour être le dernier chez la maison de disques Interscope Records.
The Game n’y est pas allé de main morte sur les collaborations, on pourrait même confondre l’album avec un collector d’un quelconque label, mais non c’est bien un album. En effet, seuls deux titres ne comportent aucun artiste autre que le rappeur lui-même, les autres titres affichent à ses côtés les plus grands nom du Rap/Hip-Hop Américain, entre autres Kanye West,Pusha T, 2 Chainz, Rick Ross, Lil Wayne, Wiz Khalifa, et Young Jeezy. Une belle brochette certes,et un résultat non moins grandiose.

Grandiose est le mot, mais pas sur le plan de la production (assurée notamment par le duo Cool & Dre et Black Metaphor ) qui reste moyenne mis à part certains titres où elle est très réussie. Toutefois l’album s’apprécie plutôt par rapport aux titres eux-mêmes, aux performances des rappeurs qui y sont présents, et des paroles qu’on sent réfléchies et profondes.

Le premier single de l’album, Celebration, était déjà sorti il y a quelques temps,suivi par un clip réalisé par le talentueux Matt Alonzo. On y retrouve en plus de The Game, Chris Brown, Tyga, Lil Wayne et Wiz Khalifa . On y retrouve aussi les belles Ayem et Nabila, stars de la téléréalité Française Secret Story.

Image de prévisualisation YouTube

Retour sur l’Artwork de l’album: L’image que vous voyez en tête d’article était déjà parue depuis plusieurs mois, elle représente un Jésus Christ noir version « gangsta rap », avec une larme tatouée sous un œil ainsi que le visage partiellement caché par un bandana rouge représentant le gang des Bloods. Elle  a causé donc une petite polémique parmi les fans les plus croyants. Ainsi,elle n’est retenue que pour l’édition deluxe de l’album,et fut remplacée sur les autres éditions par une pochette représentant le frère décédé de The Game.

game-jesus-piece-300x300

Jesus Piece, loin d’éblouir, reste un très bon album, qu’on vous conseille vivement en cette fin d’année.