R.E.M : La séparation

Le groupe de rock alternatif qui a remué le monde entier avec son son expérimentale et qui a réussi à avoir une place dans le Rock and Roll Hall of Fame a annoncé sur  son site Internet, dans la nuit du mercredi, sa séparation après 31 ans de collaborations et 15 albums au compteur.
 

« Nous partons avec un immense sentiment de gratitude, d’accomplissement et d’étonnement face à tout ce que nous avons réalisé. A tous ceux qui ont un jour été touchés par notre musique, merci de nous avoir écoutés », ajoute le groupe dans une lettre destiné à leurs « fans et amis » publiée sur leur site officiel.

Depuis le début des années 80, R.E.M par sa présence a su insufflé un vent nouveau sur la scène pop. Des chansons comme  « What’s the Frequency, Kenneth? »  et  « Losing My Religion » ont aidé à définir à quoi ressemblerai l’indie rock pour les deux décennies qui ont suivies. Des chansons comme  « Everybody Hurts »  et  « Shiny Happy People » font quant à eux parti du répertoire rock alternatif.

Le fait est qu’aucune brouille n’est à l’origine de cette séparation, et le futur de Michael Stipe (chanteur), Peter Buck (guitare) et Mike Mills (basse) reste inconnu. Formé en 1979, à Athens, une ville de l’état de Georgie, aux Etats-Unis. Leur plus grand succès reste la sortie en 1991 de leur album Out of time.

Artisthick a choisi pour vous cinq des plus grands succès de R.E.M

1- Everybody Hurts

Image de prévisualisation YouTube

2- Shiny Happy People

Image de prévisualisation YouTube

3- Losing My Religion – Live

Image de prévisualisation YouTube

4-It’s The End of The World

Image de prévisualisation YouTube

5-  What’s the frequency, Kenneth ?

Image de prévisualisation YouTube