Pop-corn : Exposition de Monia Abdelali à Casablanca

Monia Abdelali ose. Elle dépeint la famille et la femme, piliers de la société , de façon décalée et originale. Ce qui maintient le visiteur dans une situation de constante réceptivité aux œuvres exposées avec des tableaux hauts en couleur.
Lignes délicatement tracées et courbes grossièrement dessinées sont au rendez vous, un charme unique s’en dégage laissant au visiteur tout le loisir de contempler toutes ces petites imperfections qui font la beauté de cette exposition.

Après avoir suivi une formation à l’institut de Clèves à Toulouse en 1984, Monia expose aux Etats Unis, ce qui a beaucoup influencé son style artistique et lui a donné goût au pop art.


Couleurs chatoyantes et lèvres proéminentes caractérisent les œuvres de Monia. 

« Hé ECOUTE TEPU! », « TILT » A travers ses œuvres, Monia dénonce notre société de tabous et toute forme de machisme qui y sévit.
« Je suis arabe, musulmane, africaine, tiers-mondiste et de sexe féminin. C’est le défi le plus extraordinaire qui ait été proposé à l’Homme. Je fais partie de ces millions d’héroïnes anonymes qui réussissent quotidiennement le pari incroyable de passer alternativement, continuellement, simultanément, du 15ème au 21ème siècle. Mes fesses, toute la planète en parle » déclare Monia Abdelali.

« Pop-corn » de Monia Abdelali est donc une exposition à ne surtout pas rater et c’est à la Galerie Shart de Casablanca du 18 Octobre au 17 Novembre 2012. Bonne visite !

===========================================================

A propos de l’artiste :
Née en 1964 à Agadir, Monia Abdelali a reçu une formation à l’Atelier de Clèves (Toulouse, 1984) mais c’est surtout ses différents workshops en Floride (USA) en 1986 et 1987 qui lui ont donné le goût de l’illustration et l’amour de la culture pop américaine.

Après sa première exposition à la Galerie Shart en 2009, l’artiste peintre revient avec un nouvel ensemble d’œuvres intitulé « Pop-corn ». Dans ce travail récent, Monia Abdelali donne libre cours à ses coups de gueule à travers une série de peintures et de sculptures. Ses œuvres sont une succession de situations facétieuses où, usant instinctivement d’une palette primaire et brute, elle dénonce sans pour autant juger notre décalage sociétal et émotionnel. Ne négligeant aucun détail, cette artiste peintre atypique nous entraîne dans des rébus complexes où mille et un messages se donnent à découvrir.