On y était : Les Meditel Morocco Music Awards

942039_570029366381882_615956661_n

Jeudi soir, l’on mettait fin au suspens en annonçant les heureux gagnants de la première édition des Meditel Morocco Music Awards, avec la présence de tout le gratin de la scène musicale marocaine.

Une scène qui a su prouver hier soir encore une fois sa diversité ; les genres musicaux se sont enchainés, sans se ressembler entre une Tachnouite aux chorégraphies toujours singulières, Un Jamel Nouaman et une Hayat El idrissi ensorceleurs, une Khadija lbidaouia toujours somptueuse, et des jeunes talents d’une générosité sans fin. L’on déplore néanmoins quelques défauts techniques au niveau de la sonorisation et certaines prestations où les playbacks étaient un peu trop flagrants ; des performances Live auraient en effet permis une meilleure cohésion avec le public.

296147_570160413035444_1727716976_n

Pour modérer ces prestations artistiques aussi  surprenantes les unes que les autres, MIZ était au micro, ce qui a pas mal contribué à détendre une ambiance parfois glaciale. C’est donc entre rires et blagues que les trophées ont été remis aux « chanteurs préférés des marocains ».

Tour à tour, les résultats ont été annoncé. Dans la catégorie Musique Traditionnelle, la gagnante de cette première édition fut  Hayat Boukhrisse qui a remercié chaleureusement son public en exprimant son bonheur au public marocain qui prouvait de par ce choix son amour pour la chanson aux textes et aux mélodies de qualité. Après coup, Masta flow fut nominé pour la catégorie Rap/Hip hop, dédiant dans la foulée son trophée à son fils. Asmaa Lmenouarqui  fut proclamée grande gagnante de la catégorie « chanson moderne » et Ahmed Soultan vainqueur dans la catégorie Pop ont tout les deux salué l’initiative et remercié leur public.En ce qui concerne la catégorie Fusion-Rock, Rihab diffusion en sont sortie gagnants et Younes B a été élu pour la catégorie Musique électro.

C’est ainsi que se clôturait la première édition des Meditel Morocco Music Awards, célébrant la musique marocaine dans toute sa diversité.

Crédit photo : Jacob Zawaq