Nuits sonores : le Coup d’Envoi

Tanger, 2 octobre NUITS SONORES TANGER

Librairie les insolites, exposition « Idée Fixe » du Photographe Jean Madeyski

tangeer

 

La visite de cette exposition commença avec la découverte de clichés atypiques, pris à Tanger, Salé, Oujda, Chefchaouen ou encore Moulay Bouselham. Ces photos prises par amour d’un pays riche, diversifié, étonnant à tout coin de rue comme le décrit très poétiquement Madeyski. Installé à Rabat depuis 10ans « Je suis d’abord venu au Maroc en touriste, j’ai plaqué la finance à Toulouse et je me suis installé à Rabat parce que le Maroc m’a parlé et parce que le besoin de m’exprimer à travers la photo est devenu tellement fort ».Depuis, il vit pleinement sa passion en parcourant le royaume. Attiré par les coins mal éclairés, il se perd pour prendre ses photos comme un musicien écrirait une partition. Honoré et comblé d’être dans cet espace créé par Stéphanie Gaou avec qui il partage sa vision du beau, il nous comble, nous autres spectateurs, de son art.

L’ambiance à la librairie a été rythmée toute la soirée par Dj Alban, tangerois d’adoption et propriétaire de la marque « ROCK DA KASBAH » qui sera exposé dimanche 6 octobre au « Mini souk » toujours dans le cadre des Nuits Sonores. Son style de musique électronique est totalement onirique et occupe toute la rue Khalid Ibn Oualid. C’est ainsi sur un morceau de Sexy Sushi que je quitte comblée la librairie les insolites.

La Tribu des Ziri, happening ART/C “One of a kind”

 

tanger

Toujours rue Khalid Ibn Oualid, à la tribu des ziri on dévoile enfin la collection made in morocco de ART/C, les pièces uniques attestant du génie du créateur maroco-israélien. A Tanger, l’exposition de l’artiste est une première, il nous a avoué être heureux de faire partie de l’aventure avec les Nuits Sonores ainsi que sa grande envie de revenir à Tanger. Pour Nachida Djilali la créatrice inspirée du concept store la tribu des ziri, chaque objet raconte une histoire et c’est exactement le message qu’Artsi tente de faire passer à travers ses créations. Il fusionne ses inspirations pour donner du sens au vêtement. « We have to wake up everyday and create something to leave for the future and for the people to be inspired … we are all one of a kind, we are the future.” Vous pouvez admirer ses créations hors du commun durant tout le mois d’octobre, toujours à la tribu des ziri. Artsi ifrach est actuellement en train de travailler sur une nouvelle collection dont on attend le dévoilement avec impatience.

Ces deux expositions viennent ainsi introduire le festival des Nuits Sonores Tanger de la plus belles des manières.

 

Par Oumaima Boukdir.