Noir sur Blanc au studio IWA

Le studio IWA appartient à cette catégorie d’endroits que l’on ne peut vraiment étiqueter, et qui va probablement chambouler la manière dont on perçoit l’art au Maroc. Ici, on est loin des atmosphères étriquées qu’on retrouve dans les galeries d’art casaouies ou autres rares musées ! C’est plutôt un endroit convivial où l’on évolue à son aise dans une déco à la fois fraîche et maroco-vintage… On peut aussi y faire des rencontres intéressantes, prendre un bon bol d’inspiration ou encore siroter son café en discutant avec Valérie Liais du Rocher, l’énergique maîtresse des lieux.

IMG_2090 copie

Une plateforme créative visant à promouvoir les jeunes talents marocains, accueillant à la fois expositions, installations, showrooms et pop-up stores… Il fallait y penser !

Une fois par mois y sont organisées des journées « Carte Blanche », une sorte de vernissage où l’artiste exposant invite d’autres personnes talentueuses qu’il souhaite mettre en avant.

Et enfin, en marge des expositions, on y trouve le showroom permanent des créateurs Ghitta Laskrouif et Mehdi Khessouane.

Noir sur Blanc by Maures

Ce mois-ci, et jusqu’au 22 février, le studio IWA accueille l’exposition « Noir sur Blanc » du collectif Maures.

IMG_2614 copie

A l’origine de cette marque, Abdellah Smita et Abdelmounaim Yousfi, deux jeunes graphic designers originaires d’Errachidia qui sont partis d’un simple constat, celui que la génération d’aujourd’hui ignore presque tout du folklore marocain. Afin de dépoussiérer l’image de notre patrimoine et faire redécouvrir les légendes propres à notre culture, ils ont commencé par détourner des expressions locales, en imprimant des illustrations et jeux de mots bien pensés sur des t-shirts ou autres articles de papeterie.

IMG_2612 copie

En ce début 2013, ils ont voulu marquer plus fort avec un calendrier reprenant des illustrations en noir et blanc de douze personnages cultes ayant marqué l’histoire ancienne et contemporaine de notre pays. Sous le trait fin et épuré de nos acolytes de Maures se matérialisent entre autres Fatima Al Fihria la fondatrice de la mosquée Al-Quaraouiyine, l’explorateur Ibn Battouta, la militante Aicha Ech-Chenna, le géographe Al Idrissi, le conquérant Tarik Ibn Ziyad ou encore Kahina la reine guerrière. Des t-shirts et goodies sont également déclinés à partir de ce même concept.

IMG_2610 copie

D’autres artistes accompagnaient Maures lors de la dernière journée « Carte Blanche » ayant eu lieu le 19 janvier, notamment l’illustrateur/graphic designer Hicham Habchi connu sur la toile pour sa BD Ramadan Hardcore, le graffeur Trick 54, et la vidéaste Hassnaa Laskrouif.

IWA FACTORY – 16bis Bd Mly Youssef, Résidence Sorrour, 3e étage