Nile Rodgers: J’aurais aimé être invité à Mawazine plus tôt!

Lors de sa conférence presse, quelques heures avant son concert à OLM Souissi, Nile Rodgers, artiste américain et membre de l’illustre groupe Chic qui a rencontré un succès mondial depuis la fin des années 70s, a parlé de l’expérience Mawazine, de ses meilleurs collaborations ainsi que des liens qu’il a tissé tout au long des années avec plusieurs artistes à travers le monde entier. Un vrai artiste de la diversité!

Snapchat-1378330714

Questionné sur le Maroc et l’expérience Mawazine, Nile Rodgers n’a pas caché son enthousiasme quant à la participation à cette 16ème édition. « J’ai entendu parler du festival à travers d’autres artistes, et je dois dire que c’est un honneur de visiter le Maroc et de participer à Mawazine… Je me demande d’ailleurs pourquoi ça leur a pris tout ce temps pour m’inviter! ». Quant à ses fans marocains, l’artiste est clair. « Je ne joue pas pour moi-même, ce serait insensé… Je joue toujours pour l’ensemble, et j’ai toujours dit que le public fait partie intégrante de la performance; si le public n’est pas bon, le show ne sera certainement pas à la hauteur. »

Au vu de ses diverses collaborations avec des artistes de renom tout au long de sa carrière, l’inévitable question concernant ses trois meilleurs collaborations a été posée. Sans réfléchir, sa première réponse a été de citer sa collaboration avec David Bowie. « Nous avons produit ce disque par nous-mêmes, je n’avais pas de maison de disque, il n’en n’avait pas non plus, et c’est ce qui rend cette collaboration si spéciale. Ça nous a d’ailleurs pris 17 jours pour la production; un record pour moi! ». Pour sa deuxième collaboration, Rodgers cite Sister Sledge, célèbre groupe de disco américain formé au début des années 70s. « Ma deuxième meilleure collaboration était avec Sister Sledge; on ne les connaissait pas, et ça nous a pris du temps pour comprendre leur musique et leur dynamique. Mais dès que ça a été fait, notre collaboration a été plus que satisfaisante! » Enfin, la troisième place revient à « un mixte entre Lady Gaga et Daft Punk ».

Enfin, Rodgers parle des divers liens qu’il a pu tisser tout au long de sa carrière, avec plusieurs artistes à travers le monde entier. « Où que j’aille, que ce soit en Turquie, en Suède… J’ai des contacts avec les artistes locaux, de par mes collaborations passées avec eux. J’aime beaucoup expérimenter, et donc avoir des relations partout où je vais est important pour développer mes horizons artistiques. »

Chic w/ Nile Rodgers nous promet un concert retentissant et interactif ce soir; une performance à ne pas rater pour les férus de Disco/Funk!

Image de prévisualisation YouTube