Musique : les nouveautés qu’il ne fallait pas manquer

On ne vous apprend rien, ces derniers mois ont été bien chargés pour l’industrie musicale. On dirait bien que les figures emblématiques de la musique, de la pop au rock en passant par le k-pop, ont choisi cette période pour faire leurs come back.

Découvrez les nouveautés de cette dernière semaine sur Artisthick :

Adele – 25 

Vous vous y attendiez bien : Impossible de ne pas mettre Adele en tête de liste. Avec près de 3 millions d’albums vendus en l’espace de deux semaines seulement, elle enregistre le plus gros démarrage dans l’industrie musicale, battant le record établi de Taylor Swift aux Etats-Unis et celui du mythique Oasis au Royaume Uni.

Un troisième album à l’image de ses précédents, mûr, émotionnel et très profond, qui raconte une histoire poignante, pleine de regrets, de nostalgie mais aussi d’amour et de tendresse, notamment pour son fils avec «Sweetest Devotion ».

Avec sa voix puissante qui n’a pas eu besoin d’artifices pour percer, la star britannique a su conquérir les cœurs au point d’impacter profondément l’industrie musicale. Elle nous réciterait une liste de courses banale qu’on en serait envoûtés !

A retenir : Hello, Million Years Ago en plus d’une incroyable reprise de Noel Kharman, un mashup Adele/Fairouz des plus exquis.

Image de prévisualisation YouTube

Psy – Cider 

On se rappelle tous de l’impact universel de Gangnam Style, qui a dépassé les 2,4 milliards de vues sur YouTube à l’heure actuelle. Psy nous revient avec deux extraits consécutifs de son nouvel album Cider, Napal Baji et Daddy. Ce dernier tube, très catchy au rythme upbeat, très dansant, totalisant déjà plus de 40 millions de vues en moins de 24h, assure indéniablement la relève. Napal Baji, par contre, ne fait pas vraiment l’unanimité ; c’est sûr qu’on ne peut pas autant en demander à l’artiste, toutefois comme il l’a si bien dit, ce hit représente pour lui un retour aux sources, puisqu’il s’est promit de sortir des chansons pour son public coréen avant tout, même s’il risque de perdre quelques auditeurs internationaux en route. Un bel engagement!

L’on vous rassure : Les deux hits resteront immanquablement gravés dans nos mémoires, de par leur rythme endiablé mais aussi les clips vidéo très… psy.

Image de prévisualisation YouTube

Coldplay – A head full of dreams

La sortie de l’album tant attendu de Coldplay est programmée pour le 4 décembre 2015. Attendu pour l’avant-goût que nous a offert le groupe au fur et à mesure. En effet, des featurings pour le moins détonants font planer le suspense. Une participation entre autres de Queen Bey, de Barack Obama, de Noel Gallagher, de Tove Lo ou encore de l’ex de Chris Martin, Gweeneth Paltrow ont propulsé l’album vers l’avant. L’opus est beaucoup plus vivant, plus… joyeux, mais décevra quand même les fans du groupe. Un opening très dansant avec Adventure of a Lifetime qui annonce un album haut en couleurs. Le featuring avec Beyoncé est en écoute intégrale sur internet depuis le début de la semaine.

Pour information, Coldplay jouera son nouvel album à la mi-temps du Super Bowl le 6 Février prochain… Un coup publicitaire sans équivoque !

Image de prévisualisation YouTube

 

Mashrou’Leila – Ibn El Leil

Pour leur quatrième album Ibn El Leil, sorti deux ans après le franc succès de Rasuuk, Machrou’Leila visent haut, pour notre plus grand bonheur. Un album très pop, où l’influence occidentale est très prononcée, dont le but a été de toucher un public plus large, international, sans pour autant oublier voire renier leur origines et racines. Une franche réussite, où tous les instruments sont mis à l’honneur, joués à la perfection.

Avec une tracklist très diversifiée, passant très fluidement de la pop purement occidentale à la Scissors Sisters vers des percussions plus orientales, on retrouve les sujets auxquels le groupe nous a habitués, des sujets traitant les problèmes de la jeunesse arabe d’aujourd’hui, problèmes sociaux mais aussi politiques.

Aoede et 3 minutes l’affirment: l’on devrait s’attendre à un album bien haut en couleurs! Mais c’est en écoutant Djin qu’on commence sincèrement à s’attacher à l’album; le morceau a tout d’un tube international, un son à l’Arctic Monkeys, relatant les tribulations d’une jeunesse qui ne veut qu’oublier ses peines, par tous les moyens, aussi malsains soient-ils. Le groupe enchaîne avec Icarus, où on retrouve les premières manifestations du violon, une fusion pop orientale qui va à merveille avec la voix fluette de Hamed Sinno. On retrouve par la suite Tayf, où la voix de Sinno s’élève telle une lamentation bouleversante et très touchante et Falyakon qui rompt un peu cette ambiance maussade que les paroles précédentes ont installé. Marrikh vient parfaitement clore un album très réussi: certes, il faut attendre quelques secondes avant de comprendre vers quoi Machrou’Leila oriente son chant, mais le rendu est tellement captivant et chargé d’émotions qu’on en est transportés. La voix de Sinno qui s’élève vers des aigus inhabituels donne certainement la chair de poule!

Un album à consommer sans modération.

A retenir : Icarus et Djin

Image de prévisualisation YouTube

 

Foo Fighters – Saint Cecilia EP

Internet s’est entiché de Dave Grohl ces derniers temps. Tous ses faits et gestes sont guettés et relayés partout sur les réseaux sociaux, et pour cause : Grohl est devenu le chouchou, voire le héros d’Internet avec ses interviews décalées ou encore ses shows marquants. Et pour renforcer cette image de cool-attitude prêtée au groupe depuis pas mal de temps, les Foo Fighters ont décidé d’offrir leur dernier EP en hommage aux victimes des récents attentats à Paris.

Image de prévisualisation YouTube

Les Foo Fighters ont toujours été exempts de toute critique. Seulement, des cinq morceaux proposés, l’on ne retiendrait que The Neverending Sigh au très bon riff, un titre qui rappelle d’ailleurs les FF des 90’s à notre plus grand bonheur, ce qui n’est en même temps pas surprenant puisque l’idée du morceau date d’il y a 20 ans ! Iron Rooster rappelle un peu trop Still, Je ne me rappelle même plus de Sean tellement elle faisait très Nickelback, et Saint Cecilia était très moyen. Débordant d’espoir, mais très quelconque.

Rihanna – Anti

Aucun titre du 8ème album Anti de Rihanna n’a encore été dévoilé par la star américaine, cependant cette dernière a mis en ligne, ce mercredi, les 30 premières secondes de son prochain clip pour le plus grand bonheur de ses fans.

La chanteuse a tenu à ce que son 8ème album soit mémorable ; elle a créé tout un univers sur un site dédié, antidiary.com consultable seulement sur smartphone depuis ce vendredi.

Même la date du lancement reste inconnue du public puisque Rihanna persiste à garder le secret jusqu’au bout. L’on sait cependant qu’elle a retardé la sortie d’Anti à cause… d’Adele qui de son côté a affirmé avoir hâte d’écouter l’album de Rihanna! En effet, ne voulant pas passer derrière l’icône britannique, la star américaine a reprogrammé la sortie de son opus afin de ne pas passer inaperçue, ce qui risquait bien d’arriver.

En tout cas, on attend de voir ce que ça va donner, surtout après le scandale qu’a suscité la critique d’un certain Chris Riota publiée avant même que ce dernier n’écoute l’opus…

Image de prévisualisation YouTube

 

Chris Brown – Royalty

La tracklist du 7ème album Royalty de Chris Brown a été dévoilée quelques jours avant la sortie de son album, en mi-décembre, date reprogrammée puisque le lancement était attendu pour la fin du mois d’Octobre. Fine by me donne un avant-goût plutôt prometteur de l’album du chanteur.

Tracklist :

-Back to sleep;

-Fine by me;

-Wrist (Feat. Solo Lucci);

-Make love;

-Liquor;

-Zerp;

-Anyway;

-Picture me rollin’;

-Who’s gonna (NOBODY);

-Discover;

-Little bit;

-Proof;

-No filter;

-Little more (Royalty).

Image de prévisualisation YouTube

 

Sia – One million bullets

Après Elastic Heart, Alive ou encore Bird Set Free, Sia nous revient avec un tout nouveau style avec One Million Bullets, un extrait de son nouvel album This is Acting dont la sortie est prévue pour le 29 Janvier de l’année prochaine.

La chanteuse australienne dévoile un morceau plus calme, moins endiablé mais qui met vraiment sa voix en valeur.

Image de prévisualisation YouTube

 

Jihane Bougrine – Loon Bladi

Journaliste de profession, Jihane Bougrine est sollicitée par Don Bigg (qu’elle a rencontré durant son travail justement) afin de produire son 1ère album, Loon Bladi. Une première tentative d’ailleurs très réussie.

Un album que l’on vous conseille vivement, puisqu’on y retrouve des sons très diversifiés, une fusion de tonalités orientales et occidentales, du reggae en passant par le jazz, ou encore des passages de oud savamment joués.

Jihane Bougrine a écrit et composé elle-même son album, composé de 10 morceaux en arabe et un morceau en français.

La jeune artiste constitue une addition bienvenue au panel des artistes nationaux, et une bouffée d’air frais sur la scène musicale marocaine.

Image de prévisualisation YouTube