Mawazine 2017: Une inauguration de taille pour sa 16ème édition

Comme chaque année, Artisthick vous assure la couverture du festival Mawazine Rythmes du monde! Entre oriental et occidental, chaabi et danse africaine, nous vous offrirons un regard personnalisé sur vos concerts favoris.

Cette 16ème édition du festival était très attendue à l’échelle nationale et internationale, et pour cause: une panoplie d’artistes d’envergure au programme! Les fans de tous les genres se régaleront; entre Nick Jonas et Majid Al Mohandis, ou encore Rod Stewart et Charles Aznavour, Mawazine a veillé à satisfaire tous les goûts (plus ou moins).

Hier soir a eu lieu l’inauguration des différentes scènes du festival. Charles Aznavour, virtuose de la musique française et nommé Entertainer of the Century a livré une performance inoubliable devant une salle comble venue assister à 70 ans de renommée et de carrière inégalables. En concert intimiste, les fans de la légende française ont eu l’occasion d’écouter les grands tubes de cette dernière, dont Je Voyage ou encore Tant que l’on S’aimera. Une performance artistique profonde, digne du grand théâtre MV!


A l’OLM Souissi, une autre star régalait ses fans venus nombreux pour assister à son concert: Ellie Goulding! En plus d’une performance énergétique et dynamique (l’artiste s’étant littéralement déchaînée sur la scène), la star britannique a offert un show mémorable à ses fans à travers un jeu de lumière réussi, un lancer de confettis surprise et une interactivité de sa part rarement présentée par d’autres artistes. Certains ne la trouveront pas à leur goût certes, mais l’artiste aux 13 millions de fans sur Instagram a fait l’unanimité quant à la performance qu’elle a offert à son public marocain. Des tubes qui lui ont permis de se faire une place dans l’univers musical international comme Burn, Outside ou encore le célèbre Love me Like you Do ont été interprétés.

Dans un autre registre, la scène de Salé a connu un flux important de festivaliers venus notamment assister à la performance de Tahour et Fatima Zohra Laaroussi, connus pour enflammer les scènes durant leurs spectacles à travers leurs tubes aux allures entraînantes.

Enfin, la scène de Nahda a accueilli Sami Yusuf, britannique au registre plus conservateur mais pas moins enchantant, qui a su satisfaire un nombre conséquent de festivaliers venus assister à sa performance et l’encourager.

Sami Yusuf - Photo by - Youness Hamiddine -12052017 - _MG_4997

En finale, une inauguration bien réussie pour la 16ème édition de Mawazine! Stay tuned, des articles résumant vos concerts favoris sont à venir.