Mark Ryden : Peintre de la Réminiscence

  • Arts 
  • samedi 10 novembre 2012 à 23:17 GMT

Fans de Michael Jackson ou des Red Hot Chili Peppers : Vous avez certainement eu l’opportunité de contempler deux de ses œuvres, que ce soit la Pochette du mythique  « Dangerous » ou celle, moins connue, de « One Hot Minute ».

Mais l’œuvre de Mark Ryden ne se réduit pas aux pochettes d’albums. Parrain du « Pop Surréalisme », Ryden s’est distingué d’une poignée d’artistes par sa peinture énigmatique.

Inclure Mark Ryden dans une taxinomie précise est tache malaisée. Entre enfants pales aux couleurs exténuées, décors kitsch sublimés, contours soigneusement lisses, poupées virginales au regard mélancolique ; Une nostalgie dérangeante se dégage de son œuvre, mise en exergue par les mystérieuses choses ou créatures qui y figurent. La première impression ressentie, en tentant de déchiffrer son art, est celle d’une enfance pervertie, extirpée de sa bulle candide, lourde d’un secret qu’elle est seule à connaître. La désagréable impression de déjà vu qui ressort de son œuvre est renforcée par ses diverses reprises de décors connus, ainsi que des personnages historiques récurrents, tel qu’Abraham Lincoln.

Il va sans dire que la prolifération des signes occultes dans ses peintures participe, également, à entériner la sensation de malaise profond, que l’on ne peut empêcher de s’extérioriser devant son art.

Une robe en viande … Rappelant curieusement Lady Gaga

Allant de la réminiscence à la sublimation, Ryden nous expose une large palette au puissant impact psychologique.

Pour les intéressés, voici le site officiel de Mark Ryden.

http://www.markryden.com