MABGHITCH de Don Bigg entre succès et fausse polémique

Don Bigg est aujourd’hui le rappeur le plus populaire au Maroc, avec à son actif deux albums qui ont connu un succès certain. Depuis la sortie de son dernier opus Byad ou K7al fin décembre, Don Bigg pour le plus grand malheur de ses fans n’avait plus sorti de nouveaux titres. Le revoilà de retour depuis quelques semaines avec un nouveau single Mabghitch (Je ne veux pas) produit par Hammadi on the beat et Driss Loumany, et qui dès sa sortie avait suscité la polémique pour les messages qu’il véhicule. Pour rien arranger, les radios ont boycotté le titre, le jugeant trop cru bien qu’une version éditée leur était été proposée.

Mabghitch est une directe opposition à Mamfakinch (Nous ne lâcherons pas prise), slogan qui fait les beaux jours du mouvement du 20 Février. Dans son titre, Bigg s’attaque aux maux de la société marocaine ; les jeunes diplomés chômeurs, les politiques corrompus, les marocains qui vendent leur voix pour un billet de 200 dhs, les casseurs lors des manifestations, et au mouvement de 20 février qui sont pour lui une bande de barbus et de mangeur du ramadan qui veulent représenter le peuple, tous y prennent pour leur grade.

Alors qu’il aurait pu passer à autre chose, c’est avec l’abnégation qui a fait son succès qu’il décide de faire du titre Mabghitch le premier clip de sa carrière. 750 000 dhs plus tard, le clip réalisé par Khalid Douache (Dj Key) a été visionné une semaine après sa sortie plus de 215 000 fois. Un réel succès pour ce fils du quartier Roche Noire de Casablanca, qui avec un clip qui a nécessité le travail de 127 personnes sur le plateau de tournage, se retrouve encore une fois sur le haut de l’affiche. Mieux encore, son clip sera prochainement diffusé dans la programmation World Music sur MTV US.

http://www.dailymotion.com/video/xjlyg8

Tourné en grande partie dans les anciens abattoirs de Casablanca, le clip de Mabghitch est semé de messages et clins d’oeil à l’instar du titre qui l’accompagne. Cependant, ces derniers jours une polémique a éclaté accusant le rappeur d’être un franc maçon et d’avoir semé plusieurs messages dans son clip. Une vidéo postée faisant l’analyse du clip dans un français approximatif est à l’origine de toute cette fausse polémique. Don Bigg a tenu à repondre au propos tenus sur cette vidéo et a posté sa réponse dans une longue vidéo ou il réfute point par point la thèse Illuminati.

http://www.dailymotion.com/video/xjrkmw

Il est clair que l’on atteint le ridicule avec cette fausse polémique. Reconnaissons tous à Don Bigg son talent et laissons le travailler tranquillement, et comme il  le dit et le porte lui meme « Only fans can judge me » (Seuls les fans peuvent me juger). Don Bigg est l’une des têtes d’affiche du prochain Festival de Casablanca.