Lullaby ou la quête de l’Amour en musique.

 

Il y a de ces films qu’on regarde, dont on se rappelle le temps de quelques minutes, puis, aussitôt, nous passons  à autre chose. Tandis qu’il y a bien d’autres films, qui nous marquent. Le scénario, la musique, les acteurs, continuent à défiler dans nos têtes, tel un souvenir, tel un moment qu’on aurait vécu.  Comme à mon habitude, je tenais à vous présenter un autre film, qui fera incontestablement parti de cette deuxième catégorie. Cette catégorie que l’on convoite, et que chaque bon cinéphile idolâtre. Ce genre de film qui nous touche. Lullaby, long-métrage franco-canadien, a réussi avec virtuosité à allier, photographie, musique, amour et amitié. Un sympathique alliage de Benoît Philippon.

L’histoire est celle d’un jeune musicien de Jazz et de blues du nom de Sam, qui ne retrouve plus son inspiration, ni son succès sur scène depuis le décès de sa femme Joséphine. La femme de sa vie qui avait réussi auparavant à éveiller en lui cette flamme de l’inspiration, de la créativité et de l’amour. Il mène alors un train-train quotidien, empli de mélancolie et de désespoir.Un rôle que saura magnifiquement jouer Rupert Friend. Tout commence à changer, jusqu’au jour, où il fait la grotesque et extravagante rencontre de Pi. Une jeune et troublante fille aux yeux bleus, incarnée par la magnifique Clémence Poésy.

Au fil du film nous assistons à une splendide découverte, de ces deux êtres tourmentés par les malheurs de la vie, et par leur propre intérieur. Une découverte qui laissera place à une relation des plus intéressantes ainsi que des relations d’amitiés qui se veulent être complices de cet amour grandissant. À l’image de la rencontre de Sam avec ce jeune apprenti pianiste puis l’extraordinaire allié incarné par le talentueux, Forest Whitaker que nul n’est besoin de présenter.

Image de prévisualisation YouTube

Est aussi au rendez-vous une savoureuse bande sonore de Jazz et de blues , renversante, qui ne nous laisse pas une seconde de repos et nous transporte au fil du film, des minutes qui passent, et des notes qui résonnent avec ces acteurs déboussolant, qui déploient tout leur charme pour nous ravir. Sans oublier l’originalité de l’histoire qui surfe magistralement sur les thèmes de l’humour,  l’amitié et l’amour. Tout en l’accompagnant avec un scénario simple et dénué de toute complexité. Une précieuse et rare bouffée d’air qui tend en quelques scènes à faire parti de ces films clichés de romance, mais qui revient encore, se ressaisit, innove et nous émerveille. Une création à découvrir le plus tôt possible.