Les choeurs de l’armée rouge: une brise chaude venant de Sibérie.

Quand on parle de l’armée rouge, beaucoup de personnes pensent à une des puissantes armées mondiales, qui a pu à un moment de l’histoire  vaincre la nature, et engendrer une des plus grandes défaites aux nazis lors de la seconde guerre mondiale. Cependant, peu de gens connaissent une des autres facettes de cette armée, j’ai nommé l’Ensemble Académique de Chants et Danses de l’Armée Russe Alexandrov, ou tout simplement Les choeurs de l’armée rouge.

Image de prévisualisation YouTube

L’ensemble vocal fut fondé en 1928 par Aleksander Vassilievitch Aleksandrov, afin de regrouper les artistes engagés dans l’armée soviétique, et qu’ils puissent se produire dans les cérémonies officielles, et aussi soutenir le moral des troupes dans les multiples oblasts de l’URSS. Il était aussi d’une importance énorme lors de la seconde guerre mondiale puisqu’il fit plus de 1500 représentations sur le front de guerre avec l’allemangne. Actuellement, c’est l’un des rares vestiges restants depuis l’éffondrement du mur de berlin en 1989, et par la suite de l’URSS en 1991.

Image de prévisualisation YouTube

L’ensemble s’inspire essentiellement du folklore de chant russe, et reste connu pour son répértoire très varié. Il utilise principalement des instruments russes, comme La balalaïka ou la domra. Mais cela n’empêche pas qu’ils reprennent le répértoire musical international, comme ils l’ont fait en 1993 lors du « Total Balalaïka Show » avec les Leningrad Cowboys, ou encore leur reprise de la Marseillaise en 2008, lors du festival de Cannes.

Image de prévisualisation YouTube

Ils seront en tournée entre le 10 Mars et le 9 avril dans toute la France. Pour plus d’infos, visitez http://www.choeursdelarmeerouge.com/.