Le piano aux motifs marocains à 3 millions de dollars

  • Etc 
  • mardi 25 novembre 2014 à 13:52 GMT

bb1341d7e60067cd1839b19f125d525e76e54648

Le piano du célèbre film « Casablanca » a été adjugé 3,41 millions de dollars lundi à New York, après de rapides enchères devant une salle comble.

Le piano orange aux motifs marocains était la vedette d’une vente aux enchères rassemblant chez Bonhams des centaines de souvenirs de la grande époque d’Hollywood, dont une trentaine venant de « Casablanca ». Etaient aussi proposés le costume de lion de Bert Lahr dans « Le magicien d’Oz », en véritable fourrure de lion, qui a été adjugé en deux minutes pour 3,07 millions de dollars.

Aucune estimation du piano n’avait été rendue publique par Bonhams, qui avait simplement évoqué « un nombre à sept chiffres, dans la fourchette basse à moyenne ». Les enchères ont démarré à 1,6 million de dollars et après trois minutes, se sont conclues à 3,41 millions de dollars (avec les taxes).

Le piano était omniprésent dans le film de 1942 dont les têtes d’affiche étaient Humphrey Bogart et Ingrid Bergman. C’est celui sur lequel Sam, interprété par Dooley Wilson, joue notamment « As time goes by », après qu’Ilsa Lund (Ingrid Bergman) lui demande dans une réplique devenu désormais culte :  » Play it, Sam. Plasy « As Time Goes By »  »

Son couvercle avait même été adapté, pour s’adapter à l’intrigue. Car c’est dans le piano qu’avaient été cachées, alors que Sam jouait, les fameuses « lettres de transit » initialement destinées à Victor Laszlo et son épouse Ilsa Lund.

« Casablanca », qui se passe durant la deuxième guerre mondiale dans la ville du même nom, mais toutefois entièrement tourné à Hollywood, avait été récompensé en 1944 par l’Oscar du meilleur film. Il reste le troisième plus grand film américain de tous les temps, derrière « Citizen Kane » et « Le Parrain » selon l’American Film Institute.

Les souvenirs du film ont suscité un grand intérêt lundi, avec notamment un premier scénario intitulé « Tout le monde vient chez Rick’s » adjugé 106.250 dollars (estimé entre 40.000 et 60.000 dollars) et les portes d’entrée du Rick’s Café américain, le café central du film, à 115.000 dollars (estimées entre 75.000 et 100.000).

Source : AFP

Image de prévisualisation YouTube