FIDADOC : Le documentaire, une vision différente de la vie quotidienne

Le festival International du documentaire d’Agadir se poursuit jusqu’au 28 Avril. L’événement qui a perdu sa fondatrice et directrice feue Nouzha Drissi se poursuit cette année encore avec une 4éme édition qui honorera la mémoire de sa fondatrice. En effet, en ouverture du Festival, un portrait de Nouzha Drissi à base d’archives montées par son amie Maureen Mazurek a été projeté en hommage à son âme.  Une  productrice dont le désir était de partager sa passion pour ce genre cinématographique, en fédérant citoyens, cinéphiles, professionnels, et étudiants  et de le faire découvrir au plus large public, une écriture cinématographique ancrée dans le réel. Cette édition connaitra également la participation de grands cinéastes mondiaux connus dans le domaine du documentaire. C’est le cas du réalisateur italien Stefano Savona qui sera présent  à Agadir pour partager son expérience artistique et son engagement citoyen.  Plusieurs films sélectionnés cette année font écho aux soulèvements populaires  qui ont secoué les pays arabes comme l’Egypte et la Tunisie. Des films qui se situeraient loin du traitement journalistique télévisuel voire, s’en moquent directement. Ainsi, plusieurs représentants de la nouvelle vague tunisienne sont présents pendant cette quatrième édition. C’est une génération de cinéastes qui, malgré l’absence de soutien de leur Etat et de leurs télévisions nationales font preuve d’une liberté, d’un talent et d’une vitalité stupéfiante. Pour ce qui est de la participation marocaine, une panoplie de films courts et moyens métrages de jeunes réalisateurs marocains seront projetés en avant-programme des séances de la Compétition  Internationale. Il s’agit de«Elles, confessions nocturnes» de Ferdaous Ait Laghdir, «L’étang» de El Mehdi Azzam, « Fontenay, ce jour-là » de Maurice Serfaty, «Nam’asse» de Mahassine El Hachidi, « Les murmures des cimes » de Cherqui Ameur, «Recruiting identities «de Aziz Taleb et «Secteur 12» de Tarik Jainat. Cette édition, en plus des films en lice pour la compétition, connaitra aussi la programmation de films thématiques. Elle propose au public étudiant de l’Université Ibn Zohr et de différents établissements supérieurs d’Agadir, une sélection de films consacrés au développement durable, à l’éveil à la citoyenneté, aux droits des femmes, au sport et aux musiques.