Le cinéma marocain grand absent de la compétition du FIFM

  • Cinéma  - News
  • vendredi 2 décembre 2016 à 02:29 GMT

marrakech-film-festival

Le festival International du Film de Marrakech fête sa 16ème édition du 2 au 10 décembre. L’organisation du festival a présenté il y a quelques semaines sa compétition officielle, et surprise puisque aucun film marocain ne figure dans la compétition officielle présidée par le cinéaste Hongrois Bella Tarr.

« Je pense qu’il serait plus déshonorant pour le cinéma marocain de faire l’objet d’une «discrimination positive» face à de grands films venus du monde entier plutôt que de ne pas être en compétition officielle. » préfère relativiser le directeur du CCM Sarim Fassi Fihri à nos confrères des Inspirations ECO , soulignant par la même occasion que sur les 13 films ayant  soumissionné au festival, un seul film a été retenu « dans la section «coup de cœur» car il a le niveau de la compétition, mais il a fait tous les festivals du monde et est  déjà sorti dans un autre pays qui n’est pas le sien: la France. »

Parmi les autres raisons avancées, des problèmes de timing puisque plusieurs films marocains en postproduction n’ont pas pu être prêts pour le festival, notamment ceux de « Noureddine Lakhmari, Narjiss Nejjar, Faouzi Bensaidi, Aziz Salmy, Leila Kilani, Abdeslam Kelai, Daoud Aoulad Essyad ».

Par ailleurs, et de source sure le réalisateur marocain Hicham Lasri n’a pas souhaité soumettre son dernier film HeadBang Lullaby, s’apprêtant à le proposer à d’autres festivals internationaux.

Pour retrouver la trace d’un film marocain, il faut aller dans la section hors-compétition ou le seul représentant est Mon Oncle, dernier film de Nassim Abassi.

La compétition officielle quant à elle comprend 14 films dont 7 premiers et deuxièmes films et donne la priorité aux jeunes talents tout en étant à l’écoute du cinéma dans sa diversité avec des films de l’orient extrême comme le Japon, Taiwan, la Chine,…au Chili et l’Afrique du sud en passant par la Russie, l’Islande, l’Iran, la Roumanie, l’Autriche, l’Allemagne ou la France.