L’Boulevard est de retour pour une 16ème édition

boulevard annonce

 

L’association EAC-L’Boulvart donne rendez-vous au public du 11 au 20 septembre pour une 16ème édition du festival L’Boulevard, célébrant la créativité urbaine et tremplin affirmé des groupes marocains contemporains.

 

L’association promet un programme des plus riches et des plus diversifiés, dont la manifestation aura lieu à la Fabrique Culturelle des Abattoirs de Casablanca mais aussi au Boultek, centre de musiques actuelles ainsi qu’au Stade du COC.

 

Du 11 au 13 septembre:

 

La première partie du festival aura lieu à la Fabrique Culturelle de Casablanca et concernera la compétition tant attendue des jeunes formations musicales marocaines: Le Tremplin L’Boulevard, compétition révélatrice de talent ayant pour but la promotion des musiques actuelles et alternatives au pays. A cet effet, l’appel à candidature pour la 16ème édition du Tremplin est lancé, incitant les groupes désireux d’y participer à travers les catégories Rap/Hip-Hop; Rock/Metal; Fusion de s’inscrire en ligne via ce formulaire, et ce avant la date limite du 26 juillet 2015. A noter que plus de 20 groupes marocains des quatre coins du pays se produiront cette année pour la compétition.

 

tremplin

 

Du 17 au 20 septembre:

 

Le festival continue avec quatre jours de concerts suivis, cette fois-ci au Stade du COC avec au programme des artistes et groupes de renom, entre autres Youssoupha, Hoba Hoba Spirit, Zebda, Myrath, en plus de deux nouvelles résidences de création musicale, la première Jokko #2 comprend le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal et rassemblant Gee Bayss, H-Name, Franco Man et PPS the Writah, et la deuxième comprenant le Maroc et l’Espagne avec pour stars Nabila Maan et Carmen Paris.

 

Les journées L’Boulevard ne concernent pas que la musique, mais l’art en tant que tout indissociable. Dès lors, EAC-L’Boulvart propose également des manifestations artistiques urbaines comprenant des ateliers d’initiation de cirque avec le collectif Colokolo et d’improvisation de théâtre avec la compagnie S’toon Zoo, du street art et peintures murales avec Sbagha Bagha Casablanca qui ambitionne d’inscrire la Ville Blanche dans le patrimoine mondial du Graffiti, et enfin l’habituel Souk Associatif et Musical qui rassemble chaque année des artistes militants afin de discuter des préoccupations artistiques et culturelles actuelles marocaines.