La sélection Artisthick : Les premières parties de concerts

Le principe officiel d’une première partie est de donner l’opportunité à un artiste se produisant en concert de présenter à son public l’un de ses comparses nouveaux dans le domaine. C’est pourtant un exercice difficile pour un novice, il s’agit en effet de se produire devant un public qui ne connait pas l’artiste en question, qui n’a pas demandé à le voir mais qui en plus en attend un autre. Le musicien en question a ainsi trois défis, réussir à rallier à sa cause un public loin d’être acquis, tenter du mieux qu’il peut de se vendre afin de gagner en notoriété, et finalement il s’agit pour la première partie de préchauffer le public pour l’artiste qui le suit, le tout se jouant en général sur un délai inférieur à une heure. La plupart de ces artistes font du mieux qu’ils peuvent pour dynamiser une audience souvent apathique, peu réussissent à remporter son adhésion, c’est de ces derniers que l’on parle aujourd’hui, ces premières parties qui nous ont marquées.

 

The Moth and The Flame

TheMothAndTheFlame_2

The Moth & the Flame est un groupe de rock alternatif américain originaire de l’Utah,Nous les avons rencontrés en première partie d’un concert de Placebo dont ils ont assuré les premières parties sur toute leur tournée nord-américaine.  On entend dans leur musique un air de Coldplay, de AaRON ou de Metronomy, quelque chose de très minimaliste mais néanmoins très efficace sur scène.  Après un premier EP et un album, le groupe prépare aujourd’hui un deuxième disque.

Image de prévisualisation YouTube

 

Kadebostany

kadebostany-9d6z

C’est en première partie du dernier concert de Christine & the Queens que nous avons croisé la route de ce groupe assez particulier. Sorte de fanfare, Kadebostany se veut être un concept, celui d’un petit groupe chargé d’exporter la culture d’une minuscule dictature d’Europe de l’Est appelée Kadebostan. Le groupe apporte ainsi une vraie identité sur scène, qui le démarque réellement, car il est effet rare de rencontrer une première partie qui s’impose autant sur scène, par la lumière et les décors mais aussi par les chorégraphies très dynamiques de la vocaliste. Une première partie c’est souvent un jeune chanteur avec sa guitare ou son ordinateur, seul sur scène et un peu trop statique, Kadebostany n’est vraiment pas de ceux-là puisqu’ils ont particulièrement bien chauffé la salle ce soir-là, malgré un public assez assoupi. Kadebostany en est à son deuxième album.

Image de prévisualisation YouTube

Joe Grass

68977_1

Le dernier artiste dont on voudrait vous faire part appartient justement à cette catégorie des chanteurs à guitare un peu statiques, mais nous avons été plus touchés par sa musique en elle-même que par son jeu de scène . En effet, Joe Grass incarne un style assez désuet de country-folk mais il y intègre quelque chose d’assez original et moderne. On entend un peu de Jason Mraz sur les morceaux assez classiques; sur d’autres, peut-être plus expérimentaux, on pense parfois à Pink Floyd. Joe Grass, Montréalais, prépare aujourd’hui la sortie de son premier album. On a pu le voir en première partie du dernier concert d’Asaf Avidan.

Image de prévisualisation YouTube