La paix en surface, les plaies derrière

  • Etc 
  • mercredi 17 octobre 2012 à 16:49 GMT

Boum … La nouvelle tombe, ou devrais-je dire la blague ? Je ne savais pas que le comité du prix Nobel avait autant d’humour, après Obama c’est au tour de l’Union Européenne de décrocher le prix Nobel de la paix, ceci serait a priori dû au fait que « la construction européenne aurait donné naissance depuis 1945 à un espace où la guerre est impossible», j’ai envie de dire que la guerre ne saurait tarder compte tenu de la situation économique et sociale dans laquelle l’UE se trouve depuis la fameuse crise financière de 2008.

Blague à part, il est vrai qu’au lendemain d’une deuxième guerre mondiale particulièrement sanglante, ses principaux protagonistes ont réussi l’incroyable exploit de vivre en « paix ». Mais quand j’entends dire que : « L’UE contribue depuis plus de six décennies à promouvoir la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l’Homme en Europe », je ne peux pas m’empêcher d’avoir une petite pensée pour tous ceux qui souffrent au quotidien de difficultés d’intégration, de racisme, de préjugés, de marginalisation, d’exclusion sociale que ce soit en France, en Italie, ou en Espagne -pour ne citer que les plus médiatisés-.
Quand je vois les enfants de Naples abandonner les cours de récréation pour se faire exploiter par les réseaux mafieux de la région; quand j’assiste à la popularisation d’une extrême droite haineuse; quand l’avènement de vagues pro-nazi ou alors islamiste -parce qu’il faut bien le dire, la haine appelle la haine- devient monnaie courante, je ne peux pas m’empêcher de remettre en cause le système économique et social européen, qui est loin, très loin d’assurer la paix et la prospérité des populations. Comble de la contradiction, la Norvège qui est à la tête du comité Nobel, n’en fait pas partie, et je pense sincèrement que si elle croyait aux « pouvoirs pacifiques » de l’U.E, elle se serait empressée d’y adhérer.

Pour la petite histoire …
Alfred Nobel est un ingénieur scientifique et un excellent homme d’affaires suédois. Grâce à ses 355 brevets, il a réussi a amasser une fortune colossale, qu’il a décidé de consacrer à la promotion et la récompense des personnes qui ont contribué à l’amélioration de la situation de l’humanité et ce dans 5 disciplines : la physique, la chimie, la médecine ou la physiologie, la littérature et la paix. Depuis 1901, de grandes personnalités se sont distinguées chaque année, mais l’on n’est jamais à l’abri d’une erreur …