Justin Timberlake à Mawazine : un 20/20 pour l’expérience

1381643_634905396598126_8271787242385379556_n

L’ouverture du Festival Mawazine a tenu toutes ses promesses avec un Justin Timberlake de gala, qui a réussi à faire vibrer son public marocain. On y était, on vous raconte.

Élu « Homme de l’année » par le magazine GQ, cela fait sept ans que les fans de Justin Timberlake attendaient son retour sur scène. Présent pour la première fois au Maroc dans le cadre de sa tournée mondiale, The 20/20 Experience, considéré par plusieurs observateurs comme étant l’un des meilleurs concerts live de l’année, le chanteur de Cry Me a River a réussi à mettre tout le monde d’accord, en livrant un show de très grande qualité, et ce pendant plus de 2h15 minutes, réussissant à faire oublier certaines prestations, attendues mais moins mémorables telles que celles de la décevante Rihanna ou de la diva en déclin Mariah Carey.

Le show qui a débuté avec presque une heure de retard – le quota habituel pour un artiste se produisant à l’OLM Souissi- a démarré en trombe avec le titre Pusher Love Girl, avec ensuite une interprétation de ses titres extraits de son dernier double-album tel que  TKO, ou Gimme What I Don’t Know, ou encore des classiques comme Rock Your Body ou Summer Love.

10338689_634908219931177_3662201099734000749_n

Proche du public, Timberlake n’a pas hésité à interagir avec celui-ci, lançant un très remarqué « Rabat shake your ass ». Un concert qui aura eu le mérite de nous montrer Justin Timberlake le performer, mais également Justin Timberlake le musicien, que ce soit au piano ou à la guitare, comme sur What Comes Around Goes Around. Les Tennessee Kids, le band qui accompagne Justin lors de ses concerts, ont réorchestré plusieurs de ses chansons pour le live, donnant ainsi une dimension plus funky aux morceaux, comme lors de ce mash-up bien senti entre Holy Grail et Cry Me A River.

Justin Timberlake à rendu hommage à ses idoles Michael Jackson en reprenant Human Nature ou à l’autre King, Elvis Presley sur Heartbreak Hotel. Il finira son concert en offrant un final de folie à son public, interprétant tour à tour Suit & Tie, SexyBack, et Mirrors.

10390072_634907296597936_4998183578242342686_n

10433096_634907299931269_4635647625821519061_n