JR, profession Artiviste

  • Arts  - Photo
  • samedi 2 juillet 2011 à 19:17 GMT

On dit bien qu’une image équivaut à mille mots, pourtant on ne saurait évalué les photos de JR. Très souvent dans l’illégal, à mi chemin entre artiste et activiste, il se définit lui même comme artiviste.  Artiste atypique à tout juste 27 ans, celui qui a pour salle d’exposition la rue expose ses photos librement et en très grand format un peu partout dans le monde.

JR débute sa carrière en 2006, lorsqu’il réalise « portrait d’une génération », série composé de photos des jeunes de la banlieue Parisienne.

Mais le projet qu’il l’a fait connaître au monde est le retentissant « Face 2 Face ». Considéré comme la plus grande expo photo illégale jamais créée. JR a affiché d’immenses portraits d’Israéliens et de Palestiniens face à face dans huit villes palestiniennes et israéliennes et de part et d’autre de la barrière de sécurité.

Son dernier projet « Women are heroes », rend hommage aux femmes souvent cibles de conflit dans des régions à hauts risques.