Feu! Chatterton : une virée dans un rock français poétique

580740_423615181033550_15760448_n

Textes poétiques, univers musical unique, ténébreux et percutant, c’est ainsi que les cinq parisiens au look très urbain, membres du groupe Feu! Chatterton, ont choisi de teinter leur présence sur la scène musicale française. Dans un style de rock romantique imprégné de lyrisme, le groupe s’acharne et ne cesse de créer une aurore autours de lui en signant un premier EP. Découvrons ! 

Feu! Chatterton a été formé par trois membres fondateurs : Arthur, Clément et Sébastien qui fréquentaient le même lycée à Paris et se connaissaient déjà il y a plus de dix ans. Pendant leurs débuts, les trois garçons ont commencé à écrire des textes à gauche et à droite s’inspirant de grandes figures comme du rock comme David Bowie et Radiohead. Influencés par du jazz et de la musique française à texte, leurs références touchent également les styles de musique atmosphérique comme celle de Boards of Canada.

Après plusieurs essais, Feu! Chatterton marque la sortie d’un premier clip en 2012, La Mort dans la Pinède. Une excellente mélodie, attirante et poétique où la voix de Arthur, leader du groupe , colle parfaitement avec les paroles dans une interprétation bien rythmée. Le clip à son tour ne manque pas de raffinement avec une sorte de théâtralité guidée par le lyrisme du texte.

Image de prévisualisation YouTube

La Mort dans La Pinède est une aventure libertine où Arthur, entre amour et libido, nous raconte sa première fois avec une voix grave et saccadée. Très juvénile, la chanson reste une réussite qui a permis à Feu Chatterton de franchir le premier pas et de se démarquer sur la scène musicale française.6636

Avant d’enchaîner sur plusieurs live, le groupe a grandi en accueillant deux nouveaux membres; Raphaël à la batterie et Antoine à la basse. La troupe française de dandys réaffirme son succès inébranlable en se lançant dans une série de prestations live à travers la France. Durant le mois de septembre, le groupe sort un premier EP comportant quatre morceaux concoctés finement, les textes ne sont pas à déplaire non plus. La Malinche reste le morceau le plus abouti de l’album, cette chanson nous fait découvrir une figure populaire des contrées mexicaines que le groupe emploie dans un écrit d’amour.

Image de prévisualisation YouTube