Fashion REVIEW: Première soirée des Fashion Days Casablanca !

  • Arts 
  • mardi 25 mars 2014 à 17:39 GMT

C’est ce vendredi 21 mars qu’ont été lancées les Fashion Days de Casablanca sous le thème : Casablanca Hier, Aujourd’hui et Demain. Michael Kurtis et son légendaire Casablanca ont ouvert le bal pour cette 6eme édition, et c’est bien le seul moment de la soirée où l’on entend parler de la capitale économique. Mis à part le fait que l’évènement se déroule dans la ville blanche, à aucun moment de la soirée il n’est question de Casablanca, de son patrimoine, de son architecture, de son Histoire, de ses cultures urbaines. Le thème n’était présent que sur le papier glacé des affiches.

10147841_10152293312788622_1284006116_o

Pour cette 6ème édition nous en avons eu plein les yeux, parfois même mal aux yeux : Entre Caftan, prêt à porter et Haute couture, les Fashion Days n’ont pas manqué de diversité, quitte parfois à se perdre dans une incohérence qui se confond parfaitement avec le manque flagrant d’organisation et la programmation plus qu’aléatoire.

Nous retiendrions donc de ces 2h30 de show, où treize créateurs ont défilés l’hommage émouvant a la « Voix des sans voix » comme on aime si bien l’appeler, la grande : Aicha Echchena et son militantisme pour la cause de la mère célibataire, une occasion pour elle de sensibiliser sur des statistiques horrifiantes : 17.000 enfants abandonnés par an, et d’émouvoir les présents en leur rappelant le sort de ces enfants et de leurs mères.

1796032_10152293423668622_1345968909_o

Toujours dans le contexte des hommages, Yves Saint Laurent a été mis à l’honneur pour ses Fashion Days. Le génie de la mode français s’est réincarné dans ses plus belles créations : le lady smoking, le topless habillé, ou encore la saharienne. Le tout mis en scène par Gilles Tardieu, avec la présence magique de Kawé Mar, l’une des égéries et muse d’Yves Saint Laurent.

1614261_10152293438823622_1147592000_o

Au niveau des créateurs, nous avons eu de bonnes surprises comme de mauvaises, une fois n’est pas coutume nous n’en retiendrons que les bonnes. Nous pensons notamment à la collection colorée, pop et estivale de Karim TASSI, qui comme à son habitude, a subjugué l’assistance par des créations plus originales les unes que les autres à la fois sophistiquées, légères et décontractées. Trouvant toujours son inspiration dans le patrimoine vestimentaire marocain qu’il ré-interprête à sa manière en lui insufflant un esprit nouveau.

10148186_10152293316283622_877101296_o

L’on a aussi apprécié la recherche et l’originalité de Salwa Jaadouni. La créatrice a osé et réussi brillamment le défi de toucher au caftan sans le dénaturer : Son caftan patchwork a particulièrement attiré notre attention.

10149719_10152293512863622_1492960174_o

Awa Dikhate nous a embarqué pour un safari au pays des caftans. D’origine sénégalaise et installée au Maroc depuis plus de dix ans, cette jeune créatrice nous présente des tenues dont le style met en avant la culture africaine dans sa globalité, alliant couleurs, exotisme, chaleur et authenticité.

1941598_10152293417708622_512879305_o

Enfin, l’un des moments phares de la soirée a été le show qu’ont offert l’équipe de coiffure de l’Oréal, qui ont montré l’étendu de leur talent en direct devant les spectateurs pendant que les mannequins défilaient avec des déclinaisons de robes bronzes et irisées imaginées par le styliste français Patrick BOFFA.

Un article de Kenza HAJOUI et Mehdi CHAIBI