Fashion Police : Le meilleur et le pire du tapis rouge du Festival international du film de Marrakech

  • Etc 
  • dimanche 14 décembre 2014 à 19:37 GMT

Le Festival international du film de Marrakech c’est un petit peu notre Cannes à nous : Un tapis rouge des plus attendus de l’année où les stars se bousculent des quatre coins du monde vêtus de leur plus bel apparat; et si certains réussissent à nous faire rêver, d’autres se font remarquer pour les mauvaises raisons vestimentaires. Artisthick vous propose donc de revenir sur le meilleur et le pire de cette 14ème édition du festival International de Marrakech.

Le Meilleur

On commence ce décryptage mode par la belle Leila Hadioui; qui cette année nous a fait un sans fautes avec des tenues toutes aussi belles les unes que les autres.

10431251_528729617269201_4246833554969873280_o

10411141_10152988664518816_8833072169203487458_n-1

Les deux premières tenues de Leila Hadioui sont signés Fouzia Naciri; des coupes flattant les formes ; un savant mélange entre les broderies  en schwarovski et  détails pailletés qu’elle soit verte ou blanche Fouzia Naciri a réussi à mêler dans ses robes de soirées le chic et le glamour à la majesté du caftan.

10846480_10153002393243816_7910830735776560816_n

Le doré est décidément la couleur de prédilection de Leila; et il faut se l’avouer cette création de Samira Mhaidi lui va comme un gant ; on aime les coupes évasé et la traine ; on apprécie aussi les broderies sur le buste. Un bel alliage entre traditions et modernité.

10733870_528729547269208_1255371911100690551_o

Asmaa Khamlichi était radieuse dans cette sublime robe bicolore. Mention spéciale pour cet accord parfait de matière et de couleur. On adore !

1560643_529887263820103_5211154153224956100_n

Zineb Obeid était, elle aussi, une ambassadrice de taille et surtout de charme pour le caftan marocain. Satin, perles brodées à la main et sfifa se sont accommodés pour faire ressortir cette création à la pointe de la mode. Le caftan est une création de  Aicha CHATI et Aicha BENDIDANE.

 

10153274_403388313170447_3406093053867627428_n

A tous ceux qui l’ignorait la plus belle femme arabe est Marocaine, et si nul n’ose contester sa beauté ; personne ne daignera critiquer son style puisqu’il est toujours à la pointe des tendances. Fidèle à sa réputation de Fashionista avertie , Fati Jamali a choisi pour la montée des marches un caftan d’Imane Zrioual : incarnation de l’élégance et de la sobriété, avec toujours la petite touche de broderie qui fait la différence. Pour son look, nous lui décernons le titre de Miss Fashion.

La SmokingMania s’emparre du tapis rouge

63771_529892790486217_3129237570503069185_n

1964981_531097417032421_7854998976749359644_n

10857751_764304360290898_8307703012789981052_n

Yves Saint Laurent aurait pu être tout particulièrement ému pendant ce festival , puisque sa création phare des années 60 a foulé en masse le tapis rouge d’une ville qu’il chérissait tout particulièrement.On aime la coupe péplum d’Isabelle Huppert ; le blaser Oversize de Melanie Laurent et les détails colorés de Zineb Obeid.

 

10857933_529892917152871_1555402273718256626_n

Mélanie Laurent a encore frappé avec cette pièce phare de la collection automne-Hiver 2014-15 d’Elie Saab. Fidèle à lui même; ce créateur désormais mondialement connu pour ces robes tout aussi sublimes les unes que les autres,nous revient avec un beau dégradé de bleu; et une forme princesse, qui en fait pâlir plus d’une.

 

laura-smet-2

laura-smet-3

Nul n’a mieux porté le noir lors de cette 14ème édition du FIFM que Laura Smet. En effet, la fille de Johnny, nous en a mis plein les yeux avec ces deux belles robes de gala coupe sirène où transparence et opacité se relaient dans un jeu de dentelle!

10838198_528945053914324_6423386297968177339_o

Il n’y a pas que les chaussures de Monsieur Louboutin qui ont  la classe sur un tapis rouge.

Cette petite graine d’acteur fait partie des hommes les mieux habillés du FIFM. En effet, il a su mêler avec brio le style classique du nœud-papillon à l’aspect décontract’ du jean. Si Ilyas El Jihany révélation du film marocain « L’orchestre des aveugles » n’en est qu’à ses débuts au cinéma il a des leçons à donner en matière de style,

10390465_531096790365817_4467259997529217625_n

 

Le pire 

Malheureusement le festival du film de Marrakech n’est pas qu’un étalage de tenues glamour, c’est aussi des fashion faux pas. Après le meilleur, laissons place au pire…

Transparence ne rime pas toujours avec élégance en voici la preuve !

1378331_531668493641980_3561495422418125656_n

 

Malgré son visage radieux , Amal Ayouch n’a pas échappé à la Fashion police d’Artisthick. En effet, l’on ne cautionne pas du tout la robe défraichie et les accessoires mal assortis qui ne mettent pas en valeur cette belle actrice.

1559577_531666490308847_8078191210670366360_n

Si Khadija ALAMI a eu droit à une fervent hommage  pour son parcours exemplaire; l’on ne peut pas dire qu’elle ai choisi la tenue qui la flatte le plus. Cette association insolite de broderies, perles, velours , volants et satin est loin de faire l’unanimité mais cela n’atteint bien sur en rien la grandeur de cette femme.

10426161_531667636975399_2374699800706552973_n

 

Il est vrai que la tendance « Crop top » est un it de la saison dernière qui a converti  la sphère mondiale de la mode et avec elle notre animatrice nationale Kaoutar Boudarraja , mais cette association reste à notre gout indigne d’un tapis rouge aussi glamour que celui du FIFM.

10849778_529886737153489_8431743246219248409_n

 

Credit photo : Facebook Page Festival Marrakech