#Exposition : « Passage Protégé » par Noureddine Tilsaghani

C’est dans le cadre de la biennale de Marrakech, que l’institut français nous invite à passer par sa galerie abritant l’exposition « Passage Protégé » de Nour Eddine Tilsaghani, photographe et vidéaste marrakchi.

TILSAGHANI 2

Dans le cadre de ses virées urbaines, Nour Eddine Tilsaghani charmé par la vie citadine, immortalise les moments qui lui semblent marquants. Dans le tri, il retrouve « le passage piéton » beaucoup plus présent qu’il ne le croyait dans ses prises. Travail duquel découle la première partie de son exposition « Passage protégé ».

Le photographe nous présente un travail artistique qui valorise le passage piéton par sa fonction, et donc comme étant un tronçon de la ville dans lequel se déroulent des actes ou des séquences d’histoires capturées au moment opportun.

IMG_7791

la première partie de l’exposition est caractérisée par la mise en valeur des moindres détails du passage piéton comme un potentiel plastique concret. La seconde pouvant s’intituler « le passage piéton juste pour faire beau », se caractérise par des mise en scène et un travail de post production sur des photos prises au préalable. L’idée est d’intégrer des passages piétons sans aucune logique répondant à la fonction, dans le monde rural, au sommet des montagnes, en diagonale dans une avenue, etc. Dans cette partie, on associe au passage une valeur plastique et esthétique uniquement, accentuée par son intégration dans des photos en noir et blanc.

IMG_7645

Afin d’accompagner cet esprit, l’espace d’exposition se transforme en une scène de création artistique inédite. A l’accueil, un passage piéton se dessine sur le sol, escalade le mur et se poursuit sur le plafond. Une caméra en plongée capture des vidéos mettant en scène les visiteurs de l’exposition. Ces vidéos sont projetées sur le sol d’une autre pièce du même espace. D’autres projections viennent mettre le visiteur sur un passage piéton virtuel, recréant l’ambiance visuelle et sonore qu’offre cet espace « protégé ».

IMG_7614

L’exposition passe par la photo, la mise en scène, l’installation et la vidéo. Sans oublier la littérature, des textes narratifs et des poésies viennent également habiller les murs de la salle d’exposition.

Artisthick vous invite à aller visiter cette exposition unique qui se poursuit jusqu’au 20 avril, à l’institut français de Marrakech.