Essaouira se prépare pour la 16ème édition du Festival Gnaoua Musiques du Monde

Le compte à rebours a déjà commencé ! La  16ème édition du Festival d’Essaouira: Gnaoua et Musiques du Monde, LE rendez-vous incontournable des mélomanes et point de rencontre des virtuoses du chant gnaoui, aura lieu du 20 au 23 Juin 2013 dans la ville des Alizés.

Ce festival, recommandé désormais par les plus grands artistes internationaux, fusionne plusieurs genres musicaux, unifiant les plus différents, détruisant barrières sociales, culturelles et même politiques, poussant le public, qu’importent ses origines, sa langue ou son niveau à se laisser aller à l’atmosphère surréaliste crée par les chants, les décors, le public même, à accompagner les rythmes profonds et émouvants de cette musique enchanteresse.

Concert_douverture2.jpg.800x700_q85

Cet élan artistique accueille chaque année un public hétéroclite, de marocains avides d’explorer une partie de leur culture longtemps oppressée et mal vue, aux touristes adeptes de musique gnaouie ou venus la découvrir. Bien évidemment, l’économie de la ville bénéficie de cette manifestation artistique impressionnante puisqu’actuellement, plusieurs institutions (de transport, d’hôtellerie) offrent des prestations de services spéciales aux personnes venues de loin pour assister à l’événement.

La musique gnaouie, pour ses adeptes, est une musique accrochant l’ouïe avec son rythme crescendo, séduisant les plus réticents, les poussant à se perdre, s’imprégner de ses notes basses et envoûtantes, se déhancher sur ses chants exaltants, nourrissant âme et esprit. Les Marocains de nos jours l’ont compris et ne s’en cachent plus, ils en deviennent même fiers, fiers d’exhiber cette part de leur identité artistique, participant par tous les moyens à son expansion, sa reconnaissance.

baqbou

Le programme détaillé de l’événement (consultable ici) s’étale sur quatre jours comme pour chaque édition, au bonheur de son public, et lui donne rendez-vous du Jeudi 20 au Dimanche 23 Juin 2013 avec de grosses pointures telles que le célèbre  artiste sénégalais Youssou Ndour, l’américain Will Calhoun, ou encore  Omar Sosa, mais aussi les grands Maâlems nationaux, dont Saïd Kouyou, Abdelkébir Merchane pour ne citer qu’eux. Cette édition rendra aussi hommage à Abderrahmane Paco, star regrettée des groupes Jil Jilala puis Nass El Ghiwane. En outre, comme à chaque édition, Arbre à Palabres donne rendez vous aux artistes et invités afin de discuter librement autour de tables rondes dédiées à l’occasion.

Gnaoua_All_Stars_Photo_Sabir_El_Mouakil-27.JPG.960x351_q85_crop

Les fusions les plus exquises seront au rendez-vous, comprenant des composantes jazz, gnaouies, de reggae, et même de la nouvelle scène marocaine. Les frontières entre différents genres musicaux seront amoindries, les patrimoines culturels, confondus.  L’on sent que chaque artiste, chaque Maâlem qui monte sur scène interprète sa musique avec beaucoup d’amour et d’implication, cherchant à interagir le plus possible avec le public, soucieux de lui transmettre culture, passion, sagesse et pourquoi pas, magie du moment. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’ils sont parfois qualifiés de scientifiques gnaouis.

En bref, l’expérience qu’offre le festival Gnaoua Musiques du Monde est indescriptible, la vivre pleinement n’est pas donné à tout le monde. Elle enrichit les sens, de par les décors déployés, les scènes en plein air, les lumières et les couleurs qui ravissent l’oeil et le coeur. Elle enchante âme et esprit à travers une musique pure et des rencontres inoubliables. A ne rater pour rien au monde!

Ouverture_2.jpg.800x700_q85