Equalizer, le duo Fuqua-Washington revient après 13 ans d’absence

Le nouveau film d’Antoine Fuqua est définitivement un succès au box-office et la plupart des critiques reçues étaient positives. Nous le connaissons bien ce duo qui a permis à Denzel Washington en 2002 de décrocher un oscar pour le rôle d’Alonzo Harris (Training Day), dont la réalisation est du même auteur d’Equalizer.

L’oeuvre cinématographique Equalizer a généré 35 millions de dollars de recettes en un seul week-end dans les salles américaines. Denzel Washington en tête d’affiche est désormais une pièce maîtresse pour un bon démarrage, sachant qu’Equalizer est classé quatrième en ce qui concerne les meilleurs démarrages du mois de Septembre. Ceci-dit, nous s mmes un peu habitués à regarder Denzel Washington jouer un vulgaire petit flic de basse envergure ou encore Malcolm X mais il n’a jamais incarné le rôle d’un justicier qui s’est senti obligé d’adresser une bonne rouste à la mafia russe afin de sauver une jeune prostituée.

 

Retraité de la CIA, antihéros, arts martiaux, mafia russe, c’est ce qu’il faut pour une bonne dose d’action et pour pimenter le tout, un très bon jeu de rôle par l’acteur Denzel Washington.  Y a eu une préparation acharné vu que le rôle de McCall était physique avant tout, d’après LeParisien, l’imprévisible acteur s’est entraîné avec un ancien membre des forces spéciales de l’armée américaine.

Pour ne plus attendre, voici la bande annonce française du film :

Image de prévisualisation YouTube