Enrique Iglesias met le feu à Mawazine

  • Musique 
  • samedi 1 juin 2013 à 14:45 GMT

KOugv_iZDK38wMRh0tBegdo4ePSPSj3OsLPfqVnqiQg

C’est un public chauffé à blanc qui a accueilli hier soir (le 31 Mai) Enrique Iglesias pour son concert sur la scène de L’OLM Souissi, dans le cadre de la 12ème édition du Festival Mawazine. Il faut dire que le beau latino n’a pas lésiné sur les moyens pour faire de ce concert un moment mémorable pour ses dizaines de milliers de fans, en proposant un show énergique et généreux avec des effets de lumière et des animations à couper le souffle. L’artiste s’est également donné à fond, sur scène, pour le plus grand plaisir de ses fans.

Une première partie du concert assurée par Loreen, gagnante de l’Eurovision en 2012. Présente pour la première fois au Maroc, la chanteuse suédoise d’origine marocaine a su profiter de son passage à Rabat pour rencontrer ses fans et les captiver avec un répertoire de chansons techno-pop qui cartonnent dans le monde, dont l’excellent titre Euphoria.

ORIBbVPE7ogjiEII4FT531rAbrCd1LN2Id1_PazdIGQ

Il est plus de 23h, et malgré le retard de l’artiste, c’est dans une ambiance survoltée, que le chanteur  fait son entrée sur la scène avec en guise d’introduction la chanson Tonight. Il enchaine ensuite avec Heartbeat, I Like How it Feels et Dirty Dancer. Si les capacités vocales d’Enrique Iglesias restent assez limitées, il compense largement avec une belle présence sur scène. Connu pour être proche de son public, le latino fera monter plusieurs fans sur scène.

Dans un rythme effréné, Enrique Iglesias proposait ses derniers tubes tirés de son dernier album Euphoria mais aussi ses plus gros succès comme Bailamos et Por Amarte. S’adressant plusieurs fois à son public et s’essayant même à la darija en lançant un « Kanbghikoum Rabat » à la foule largement acquise à un Enrique des grands soirs.

Enrique Iglesias finira son concert en offrant un final de folie à son public, comme sur son tube Hero, où il sortira par surprise en plein milieu du public et prendra dans ses bras une petite fille. Un véritable show où l’on sentira une vraie communion avec le public. Le latin lover, finira son concert en chantant I Like It avec un fan marocain survolté, puis en véritable bête de scène saluera une dernière fois le public sur la chanson Tonight.

gyiX29M_HMq9aH7ANG3k4eBldmlGoUfRZL_RUXBHwOY 7z6PgrTFV520DJMMKQQTY6tJ2r5Xf1RihJ_Jh1U4UBA 3TY0aOwuM0CN8Wmslz0uB7ouRvWEjNn9XQE9mB7zb8c 4izRN0OxXKU7VjbpYgrYRjGhvQTaVolI28cFdOwpGWM MkJtRyjM1cb48iIF6JU95ZdphFOyzOt2TOlHy-obyWM 1ufm4aUeFni7hUPiOsouoBVn3soCH9k4eNnnhuM0HWQ