En attendant, l’Écume des jours

  • Cinéma  - News
  • dimanche 22 juillet 2012 à 23:48 GMT

Adepte de lecture en tout genre, c’est au fil d’une conversation que je découvris Boris Vian et son Écume des jours. L’ouvrage fut une véritable gifle littérairen, de celles qui vous coupent le souffle tout en vous tenant en haleine tout au long de votre lecture.  C’est d’ailleurs avec grande tristesse que je dû faire mes adieux à Colin, Alise, Chick et Chloé qui ont été mes compagnons le temps d’une semaine, qui ont réussi le pari de m’introduire dans leur monde qui ressemblait au notre dans son surréalisme.

Seulement, il y a quelques jours de là, on m’annonça que l’ Écume des jours sera adapté au cinéma et ce, pour la deuxième fois. J’accueillis la nouvelle avec appréhension. Puis la curiosité l’emporta. C’est ainsi que je me trouvais entrain de faire quelques recherches sur internet et à ma grande surprise je vis que le casting était assez louable. En tête d’affiche l’on trouvait Gad El Maleh, Charlotte Le Bon, Audrey Tautou ou encore Romain Duris qui fit le rôle principal de l’Arnacoeur aux côtés de Vanessa Paradis.

Après que j’aie découvert cette belle brochette d’acteurs, mon engouement monta d’un cran. Seulement, en parcourant quelques sites, je fis une découverte encore plus intéressante : le réalisateur de l’ Écume des jours n’était que le grand, le talentueux, l’unique MICHEL GONDRY ! Celui là même qui avait réalisé  « The Eternal Sunshine of the Spotless Mind » . Le réalisateur avait donc de l’expérience de ce qui est des films « fantastiques » et ce dans tous les sens du terme. D’ailleurs, cela m’apparut comme une évidence : Quel autre cinéaste que Michel Gondry était à même de restituer toute la poésie et la fantasmagorie de Vian en image? La réponse ne se faisait même pas attendre.

Par contre, la sortie du film elle, se fera attendre puisque l’adaptation cinématographique de l’ Écume des jours, cette satire contre le capitalisme ,  ne verra lumière qu’en mai 2013.