Elefhteria Arvanitaki: Une belle découverte héllénique

Fort symbole de la culture R’batie, le Théâtre Mohamed V est peut être la scène qui illustre le plus l’esprit de Mawazine, dont la vocation première est de réunir les rythmes du monde. Outre un décor très travaillé, l’atmosphère intimiste qu’il confère à chaque concert rend le théâtre la destination phare des amateurs de découverte et d’exploration. 

Elefhteria Arvanitaki - Photo by - Youness Hamiddine -14052017 - _URF7570

Le 14 Mai, ce théâtre a vu la performance enivrante d’Elefhteria Arvanitaki, véritable icône de la scène musicale grecque. Le concert avait des airs de soirée intimiste puisqu’il ne comptait que quelques fans, dont une grande partie grecs, venus de loin encourager l’artiste.

Elle a commencé sa carrière en 1980 avec le groupe Opisthodromiki Kompania – Compagnie rétrograde. En août 2004, elle a participé à la cérémonie de clôture des Jeux olympiques d’Athènes.

Le groupe a amorcé le show avec des sons calmes et romantiques, une musique douce et envoûtante, pour ensuite passer à des sons plus dynamiques, plus entraînants, plus grecs. Avec une voix au timbre unique et délicat, une performance légère tout en gardant une certaine profondeur et sensualité, mais aussi le jeu incroyable d’instruments qui l’accompagnaient (Mention spéciale de Dimitri Tsakas, saxophoniste hors pair) en plus du jeu de lumière opportun ont fait du spectacle une performance inoubliable qui en a marqué plus d’un.

Elefhteria Arvanitaki - Photo by - Youness Hamiddine -14052017 - _URF7611

En somme, une très belle découverte musicale qui mérite son titre de référence de la poésie et du chant helléniques, y mêlant avec brio plusieurs influences du jazz et de la variété. Une mélodie qui, sans certes en comprendre les mots, nous transporte dans l’univers traditionnellement dynamique de la Grèce.

Image de prévisualisation YouTube