Coup de projecteur sur la 65ème édition du festival de Cannes: le jury, la séléction, le cinéma Marocain

La 65ème édition du festival de Cannes se tiendra du 16 au 23 Mai prochain. Bérénice Bejo, césarisée pour son rôle dans The Artist, sera la maîtresse de cérémonie, tandis que Nanni Moretti présidera le jury. Cette année, l’affiche officielle rend hommage à Marilyn Monroe à l’occasion des 50 ans de sa disparition.

Le jury

Le cinéaste italien Nanni Moretti présidera le jury 2012 succédant à Robert De Niro (2011) et Tim Burton (2012). Cette 65ème édition aura donc un président européen, ce qui n’est pas arrivé depuis 2009. Le jury est constitué de personnalités du 7ème art des quatre coins du monde. On retrouvera l’actrice allemande Diane Kruger, l’actrice française Emmanuelle Devos, l’acteur écossais Erwan McGregor, le réalisateur américain Alexander Payne ainsi que le créateur français Jean-Paul Gautier.  Le réalisateur haïtien Raoul Peck sera également de la partie aux côtés de la réalisatrice britannique Andréa Arnold. Enfin, le monde arabe est également représenté dans ce jury, à travers la réalisatrice palestinienne Hiam Abbas.

Moonrise Kingdom fera l'ouverture du Festival de Cannes le 16 mai prochain

La sélection officielle

La sélection officielle comptera non moins de 42 films dont on retiendra :

Moonrise Kingdom de Wes Anderson avec Brus Willis (film d’ouverture)

Les Chevaux de Dieu du réalisateur marocain Nabil Ayouch (sélection « un certain regard »)

De Rouille et d’os de Jacques Audiard avec Marion Cotillard

Lawless de John Hillcoat avec Shia LaBeouf

Après la bataille du réalisateur égyptien Yousry Nasrallah avec Menna Shalaby

Cosmopolis de David Cronenberg avec Robert Pattinson

The Paperboy de Lee Daniels avec Nicole Kidman

Killing Them Softely de Andrew Dominik avec Brad Pitt

Thérèse D de Claude Miller (hors compétition)

La place du cinéma marocain au festival de Cannes

Comme cité plus haut, le cinéma marocain est présent cette année avec le dernier film de Nabil Ayouch Les chevaux de Dieu. Il sera présent également à travers le court métrage The Curse de Fyzal Boulifa. D’autre part, le réalisateur Hicham Lasri et qui signe sur Artisthick « La Chronique d’un Androide » présentera son long métrage The End  dans le cadre de la programmation ACID 2012 ACID ( Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion ).

Les réalisateurs marocains ayant eu l’occasion de « monter les marches » sont assez rares, néanmoins, depuis les années 2000  la donne change doucement mais sûrement. On se souvient encore de l’entrée glorieuse de Narjiss Nejjar avec « Les yeux secs » et Faouzi Bensaïdi avec « mille mois » lors de la 56ème édition.