Coup de coeur : Nada Azhari

Nada Azhari

Surfant sur la vague folk, pop et rock acoustique, Nada Azhari s’inscrit dans la lignée de ces jeunes artistes en phase avec leur temps qui sont tout aussi frais que plaisants à écouter.

Initiée tardivement au monde musical, elle n’a jamais rien fait d’autre que chantonner comme le font les petites filles aux voix délicates sans prêter d’attention particulière au potentiel qu’elle pouvait explorer. Nous sommes beaucoup à chanter (mais faux) à s’époumoner avec ce qu’on croit être de la passion ou du talent (quand ce n’est que de l’acharnement) mais Nada, cette jeune encgiste de 21 ans, semble sortir tout droit d’un paysage enchanteur. Vers 16 ans, s’appropriant le vestige d’une ancienne lubie fraternelle, Nada travaille assidûment, apprenant ainsi à jouer de la guitare en autodidacte. Elle s’y consacre corps et âme pendant deux ans au terme desquels elle n’arrive pourtant pas à se produire en public. C’est grâce à sa grande sœur qui, en encourageant (forçant un chouia?) la publication d’une des reprises de sa cadette sur youtube, a donné un point de départ à l’aventure, que s’est construit l’ambition musicale de Nada.

Le 3 août dernier est donc publiée la première chanson originale de Nada enregistrée au « pop up studio » événement initié par le British Council en partenariat avec la marock’jeune association et des producteurs irlandais pour aider les jeunes talents marocains dans leurs démarches de production professionnelle. Les mêmes organismes se chargent également de produire la deuxième chanson originale à venir de Nada. Un album ? La jeune artiste ne dirait pas non à cette possibilité et dit y travailler, en attendant de voir les débouchés qui s’offrent à elle, qu’on espère des plus prometteurs !

Voilà donc la chanson qui a ravi les tympans de la rédaction :

Image de prévisualisation YouTube

Parmi les reprises les plus réussies de Nada, nous avons choisi de vous faire écouter celle de Tom Odell – Another Love. Bonne écoute !

Image de prévisualisation YouTube