Channel Orange,le chef d’oeuvre de Frank Ocean

 

Après deux mixtapes où il nous avait présenté son univers, et à l’heure où plusieurs s’attendaient à une sorte de Nostalgia part 2,Frank Ocean prend tout le monde à contre-pied avec son album sorti cet été  : Channel Orange.

Dès la première écoute, on comprend que le premier album est vraiment une réussite, sans conteste. En effet, dès sa sortie, il détrônait les releases des plus grands noms du R’n’B. D’ailleurs, on retrouve dans Channel Orange du vrai « Rythm and Blues », à l’heure où ce style est de plus en plus dominé par la musique electro.

Au premier balayage des titres de l’album,on sent qu’aucun n’est fait pour être un hit single.Par contre, après quelques écoutes, un temps de digestion, on commence à apprécier l’album à sa juste valeur. On sent surtout que les chansons sont d’une rare cohérence, rappelant celle des albums de Stevie Wonder ou de Prince, loin de la vulgaire succession de chanson sans aucun lien.Il n’est pas lieu ici de faire une review titre par titre, ce serait inutile puisque cet album s’apprécie en globalité. Toutefois, pour nos lecteurs les plus pressés et les moins patients , qui lésinent  à écouter l’album en entier, on pourrait conseiller d’écouter  « Pyramids », « Bad religion », « Super Rich Kids », ou encore « Forrest Grump ».Outre la production fort bien réussie,on ne peut que saluer la plume de Frank Ocean, ses lyrics poétiques le démarquent du reste des chanteurs de sa catégorie…D’autant plus que sa voix est toujours aussi magique ! Bref, Channel Orange ,qui loin des polémiques sur les révélation sur la vie privée d’Ocean ,ravira tout amoureux de belles voix mélodieuses et de lyrics bien pensés ! A consommer sans modération !