C’est eux les chiens, le prochain film de Hicham Lasri à Cannes

IMG_8935

On ne l’avait plus vu depuis la sortie de The End, ou encore ses chroniques pour Artisthick. Auteur d’un premier long métrage réussi, Hicham Lasri avait fait forte impression avec The End, un film qui nous avait emporté ici à la rédaction d’Artisthick. Hicham Lasri est aujourd’hui de retour, avec un deuxième long métrage « C’est eux les chiens » présenté pour la première fois au Festival de Cannes dans le cadre de la programmation de l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion), l’une des plus modestes sélections parallèles à Cannes mais pas la moins intéressante.

L’histoire du nouveau Lasri est celle de Majhoul, emprisonné en 1981 pendant les émeutes du pain au Maroc, qui ressort, 30 ans plus tard, en plein printemps arabe. Une équipe de télévision publique qui réalise un reportage sur les mouvements sociaux au Maroc décide alors de le suivre dans la recherche de son passé. 

Lasri nous promet  un road movie punk, décapant, original, sur les révolutions arabes, avec en trame de fond le mouvement du 20 Février et une ville dévastée où le corps de la société marocaine reprend rage. Pour Fleur Albert, cinéaste qui a pu visionner le film « le tour de force de Lasri est de faire d’une errance erratique un thriller haletant. Grâce du cinéma contre les images du flux médiatique qui produisent de l’oubli. Mise en scène virtuose contre le recouvrement de la mémoire. Grand film sur la renaissance du sentiment de la perception et la possibilité d’une vie au présent. Après la perte des idéaux, il montre l’évidence de leur nécessaire retour. »

Produit par Nabil Ayouch, C’est eux les chiens est un projet sur lequel travail Hicham Lasri depuis deux ans. Hicham Badida que l’on avait pu apercevoir déjà dans The End campera le rôle principal de ce film tant attendu, et dont la date de sortie n’a pas encore été annoncée.

 

La bande annonce de The End Image de prévisualisation YouTube