Bassem Youssef devient professeur à Stanford

  • Etc  - News
  • jeudi 6 octobre 2016 à 14:46 GMT

bassem

La prestigieuse université américaine vient d’annoncer que Bassem Youssef, rejoint en tant que professeur le programme sur « les réformes dans le monde à arabe et la démocratie » au sein du Stanford’s Center on Democracy, Development, and the Rule of Law.

Sur le site de l’université de Stanford, Bassem Youssef dit « souhaiter apporter une voix différente à propos de ce qui se passe au Moyen-Orient et dans le monde musulman, et comment ce qui se dit aux Etats unis puisse influer sur les réalités de la région. »

« Au-delà de mes propres recherches sur la satire et le changement social, ma priorité est d’interagir avec la communauté étudiante à Stanford et les encourager à trouver leur propre voix et leurs propres opinions au sujet de cette partie du monde » a rajouté Bassem Youssef.

via GIPHY

Rien ne vouait pourtant Bassem Youssef à un tel destin. Issu de la bourgeoisie cairote, il est cardiologue de formation. En 2011 il se joint aux manifestants de la place Tahrir pour soigner les blessés. Galvanisé par la révolution qui secoue son pays, il commence à tourner des vidéos depuis chez lui et les diffuse sur Youtube. Le succès est alors immédiat, en un mois ses vidéos sont visionnées plus de 15 millions de fois. Fort de cette notoriété, il est contacté par la chaîne CBC pour y présenter un talkshow. El Barnameg deviendra un succès retentissant, ou Bassem Youssef prend un malin plaisir à ridiculiser le pouvoir en place et les extrémistes religieux à coups de plaisanteries cinglantes. Le programme est suspendu après quelques mois par le régime égyptien.

Après avoir présenté la cérémonie des Emmy Awards aux Etats-Unis, Bassem Youssef  a lancé « The Democracy Handbook », une capsule humoristique sur Fusion TV ou ce dernier se moque de la politique américaine.