Aziz Sahmaoui & University of Gnawa , une communion africaine

 

Crédit photo: Sabir El Mouakil

Une année après le lancement officiel de l’album du marocain Aziz Sahmaoui & University of Gnawa, et après une tournée mondiale, le Maroc invite enfin son enfant à se produire dans le cadre du festival Mawazine.

Dans les loges, la concentration est à son pic, mais une joie règne entre des musiciens pleins de talent et de modestie que l’on sent réunis au-delà des mélodies , Alune Wade avec son look d’enfer , Hervé Samb au sourire plein de gaieté, Cheikh Diallo plein de vie et d’énergie et Adil Mirghani, heureux de jouer chez lui.

La scène, montée sur la plage de salé et à proximité du Bouregreg, offre un cadre agréable pour une danse sur un sable fin et une mer azurée. Le public, avide de sons et de mélodies  attendait avec excitation l’arrivée du groupe  qui leur a promis danse et transe. Et après une brève présentation de l’artiste, Aziz Sahmaoui fait son apparition sous un tonnerre d’applaudissements et de youyous, un charisme scénique époustouflant, une présence qui illumine la scène et une modestie qui affirme l’imperturbable justesse de ses notes.

Crédit photo: Sabir El Mouakil

Un Salabati s’imposait donc pour ouvrir le bal d’une euphorie musicale, avec une voix suave et intense que l’on sent sortir des profondeurs de l’Atlas, du désert, pour faire communion avec des âmes assoiffées de mélodies enchantantes et de paroles débordantes d’émotion. Les rythmes s’enchainent et  l’énergie  monte crescendo dans le déchainement des solos d’un Hervé Samb qui fait parler et danser sa guitare envoûtante. Cheikh, qui, en se lançant  dans un chœur sur Maktoube, vous fait submerger d’émotion et de frissons. Puis le passage à Zawya, grâce une mélodie accrocheuse, a extasié  un public déjà hypnotisé  par une musique qui lui parlait, une vraie fête de sons, de voix, de couleurs où enfants, parents et jeunes dansaient dans la joie.

Aziz Sahmaoui a chanté, les vagues ont bercé et le vent a soufflé ses plus belles mélodies pour le plaisir d’un public conquis, comblé et ressourcé.

Pour un premier live au Maroc, Aziz Sahmaoui a prouvé son amour, son talent et sa richesse musicale, son expérience scénique traduite dans l’affinité entre des musiciens qui communiquent sur scène,  qui donnent le meilleur d’eux même, et qui finalement respectent leur public. University of Gnawa est plus qu’un groupe ou un album, au-delà d’être un projet c’est une lumière et une force  considérable à plusieurs niveaux,  un enrichissement d’un répertoire varié, musical et créatif.

On comprendra donc  la force de cette université hors du commun, du jazz, du gnawa, du chaabi, marocain et algérien, du sahel, de la musique du monde où tout s’entremêle harmonieusement en un seul langage musical.