Ayoub Qanir, le marocain qu’il faudra suivre au Festival de Cannes

unnamed

On ne parle pas beaucoup de lui dans les médias, pourtant ce jeune réalisateur marocain  débute à pas sûrs sa carrière dans le cinéma.  Découverte.

Âgé de 31 ans et natif de la ville de Casablanca, Ayoub Qanir est un cinéaste au talent très particulier. Dans une sorte de métissage entre sciences et art, Ayoub nous propose des courts-métrages où la psychologie et les sciences sont les acteurs principaux. Son tout dernier court-métrage «Artificio Conceal» a été sélectionné pour le Short Film Corner du prestigieux Festival de Cannes qui se déroule du 13 au 24 mai. Une opportunité en or pour faire connaitre son travail !

unnamed

«Artificio Conceal» est un court-métrage original sur le pouvoir de la mémoire et du choix de vie qui a fait surface dans plusieurs festivals aux Etats-Unis notamment le Festival international du film de Maryland, mais aussi au Maroc lors du Festival International du Film de Marrakech. Ayoub s’entoure d’acteurs de renommée internationale à l’image de David Bailie des Pirates des Caraïbes ou encore Simon Amstrong de «Game of Thrones».

Lauréat de la célèbre école d’arts dramatiques, The Lee Straberg Theatre and Film Institute, où des grands du cinéma comme James Dean, Marlon Brando et Angelina Jolie sont passés, Ayoub Qanir promet un avenir brillant. Actuellement, le jeune réalisateur est entrain de préparer l’adaptation de son court métrage «Artificio Conceal» en long métrage.

Image de prévisualisation YouTube