Artizappe : #L’avantFtour

  • Médias 
  • mardi 16 juillet 2013 à 17:43 GMT

artizappe copie 3

Les chaines nationales redoublent d’efforts pendant le mois de Ramadan pour satisfaire l’appétit télévisuel du citoyen lambda. Al Aoula, 2M et Médi1tv ont préparé des programmes sur mesure répartis sur trois périodes : L’avant Ftour, le Ftour et la soirée. Artisthick a regardé pour vous les programmes de l’avant ftour et vous donne son avis.

Screen Shot 2013-07-15 at 06.38.00

Al Aoula : Hawlou ala Mastour

Le principal protagoniste de cette sitcom est Mastour. Il est chargé par son frère qui réside à l’étranger de lui construire une maison au Maroc, néanmoins, il ne réussit pas à terminer le projet dans les délais. La situation se complique davantage quand le frère en question rentre au pays avec toute sa famille pensant que la maison est prête. Le concept semble intéressant de prime abord et laisse entrevoir les situations loufoques dans lesquelles les personnages pourraient se retrouver. Le résultat est autre. Les protagonistes évoluent dans un décor kitch et se lancent dans des intrigues complètement ennuyeuses et sans intérêt. Le style ringard et complètement dépassé de la série ainsi que ses situations humoristiques approximatives font que le spectateur n’accroche pas et peine à finir l’épisode qu’il a commencé.

3/10

Screen Shot 2013-07-15 at 06.48.59

2M : Hal ou Ahwal

La deuxième chaine propose une adaptation de la série française « Scènes de ménage », elle même adaptée de la série espagnole “Escenas de Matrimonio”. La série est ancrée dans un contexte 100% marocain, en plein mois de Ramadan, et suit le quotidien de trois couples de générations différentes. Les producteurs ont misé sur une brochette de comédiens connus du grand public dont Fadila Ben Moussa, Abdelillah Ajil, Anas El Baz et El Bachir Wakine. Malheureusement, la série ne séduit pas. Le ton est lourd, les répliques échangées entre les personnages sont d’un cliché sans bornes, aucun brin  d’originalité dans les sujets abordés, toujours les mêmes petits litiges entre le mari et son épouse qui sont repris et exagérés jusqu’à mettre les personnages dans des situations ridicules et loin d’être drôles.  Le jeu de certains comédiens n’améliore en rien les choses et frôle, dans certains cas, l’amateurisme.

4/10

img6_l

 

Médi1tv : Saa kbl l’four

Contrairement à Al Aoula et 2M qui ont misées sur des feuilletons pour faire patienter le spectateur jusqu’au moment du ftour, Médi1tv opte pour un talkshow, en direct, diffusé une heure avant le ftour. L’émission est présentée par Oussama Benjelloun qui accueille chaque soir un invité entouré par des chroniqueurs marocains et maghrébins. Le principe est à saluer. Médi1tv présente, en effet, une certaine envie de se démarquer des autres chaines de télévision marocaines en offrant un format relativement nouveau. Néanmoins, la qualité de l’émission reste très moyenne. Le rythme du talkshow est lent, on perçoit une certaine redondance. Les chroniqueurs viennent tout au long de l’émission nous raconter des anecdotes puériles et insignifiantes, ou sinon, ressasser des sujets clichés qui n’apportent rien de nouveau  au téléspectateur. Le présentateur de l’émission n’améliore en rien les choses, le direct ne lui réussit apparemment pas. Bien que sa prestation soit plus qu’acceptable aux commandes de « Génération News », l’animateur n’arrive pas à maîtriser le plateau, perd le fil de sa pensée, pose des questions impertinentes à l’invité et effectue des transitions plus que douteuses.

4,5/10