Arab Ink : la calligraphie arabe dans la peau

  • Arts  - Photo
  • mercredi 23 mars 2016 à 14:58 GMT

 

arabink9

A une époque où le monde arabe est largement persécuté de toute part, où les gouvernements de par le monde se livrent à une guerre sans merci, chacun choisit son champ de bataille. En effet, certains ont recours aux médias pour essayer de corriger la perspective que le grand public a sur ce qui se passe autour d’eux, d’autres choisissent de sortir, protester et ameuter les masses pour condamner ce qui, à leur sens, ne va pas. Cependant, une minorité choisit de livrer un combat plus esthétique et plus percutant en se saisissant de l’art pour agir sur le monde. Ca a été le cas pour Mashrou’Leila dont le patriotisme et le refus de la guerre transparaît dans leurs albums désormais visibles à l’international, Jaafar, ce jeune jordanien de 23 ans qui a pris l’industrie musicale de court avec son hit Sixteen, contant l’histoire d’une jeunesse rêvant d’un demain meilleur, et c’est le cas aujourd’hui de Bashar Alaeddin avec un projet artistique insolite et saisissant.

Bashar Alaeddin est un photographe jordanien qui a eu pour idée un projet de photographie de tatouages et plus précisément de calligraphie arabe, les décrivant comme un nouveau moyen pour la jeunesse arabe d’imposer son identité tout en se libérant des stéréotypes religieux et sociaux qui caractérisent le monde arabe actuellement. Sur son site web, Bashar Alaeddin met en ligne quelques extraits de son projet qu’il conduit essentiellement sur Instagram et Facebook, où différentes personnes racontent leur histoire à travers leurs tatouages simples pour la plupart mais criant de vérité.

ink3 ink5 ink6ink7