Alec Monopoly, figure du street-art américain expose ses oeuvres à Casablanca

La Galerie 38 expose l’artiste Alec Monopoly,  figure montante du street-art américain. L’exposition «Alec Monopoly. Catch me if you can» du 7 juin au 5 juillet propose aux visiteurs de découvrir des œuvres inédites que l’artiste a réalisé spécialement pour son public marocain alors qu’il était en résidence artistique à Casablanca en août 2011 et mai 2012.

Le street-art séduit de plus en plus d’artistes au Maroc qui y voient une nouvelle forme d’expression artistique éloignée des schémas académiques traditionnels et qui suscite l’engouement d’un large public. Qui de mieux pour le représenter qu’un des plus talentueux artistes de sa génération ? Réputé pour mettre en scène le personnage du jeu Monopoly, Alec Monopoly offre à travers ses œuvres une satire du capitalisme sauvage. L’artiste dépeint également des icônes pop comme Jack Nicholson, Robert de Niro ou Mickael Jackson. Il appuie son travail sur la force visuelle de figures populaires dans lesquelles chacun peut s’identifier.

Depuis 2008, date à laquelle Alec Monopoly s’est entièrement consacré au street-art, l’artiste a su s’imposer sur la place et s’entourer des plus grands à l’instar du photographe de renommée internationale, Michel Comte, avec qui il travaille sur une ré-interprétation de Madame Butterfly ou de la Paramount Pictures qui a fait appel à ses talents en février 2011 pour concevoir le logo de leur nouvelle entreprise, Insurge.

«Le mélange de malice et d’humour dans le travail d’Alec m’a toujours plu. Ses icônes et ses affichages incontournables dans les rues de New York et de Los Angeles m’ont fait sourire plus d’une fois. À tel point que quand je me suis aventuré au Moyen-Orient et que je suis passé devant des publicités pour des compagnies de construction qui portaient le même nom (Alec), je n’ai pas pu m’empêcher de penser à ses œuvres.», a récemment déclaré l’acteur Adrien Brody.

L’exposition «Alec Monopoly. Catch me if you can» est à découvrir absolument à La Galerie 38 du 7 juin au 5 juillet 2012.

————————————————————————————–

A propos d’Alec Monopoly

Alec Monopoly est un jeune et talentueux street-artist originaire de New York, âgé de 26 ans.Héritier d’une famille d’artistes, Alec Monopoly commence la peinture à l’huile dès son plus jeune âge en représentant alors des paysages ou des portraits. S’éloignant du cursus traditionnel, Alec Monopoly décide de suivre sa propre méthodologie et se consacre entièrement au street-art en 2008.

L’artiste commence alors ses premiers travaux sur les murs de Londres, New York ou Los Angeles en utilisant de nombreuses techniques (dessins, peintures, bombes, collages de journaux, pochoirs, affiches…) . Il gagne rapidement en notoriété grâce à ses campagnes de graffitis et de collages représentant la mascotte du jeu Monopoly et d’autres icônes pop. En peu de temps, apparaissent sur des buildings, des lampadaires et d’autres installations urbaines, ces personnages qui font sa réputation.

Depuis ses débuts, Alec Monopoly s’est vu entouré d’un important groupe de fans, ses travaux ont été couverts par The Huffington Post, le Juxtapoz art & culture magazine ou the Wooster Collective… Une de ses toiles a récemment été acquise par l’acteur Adrien Brody.

————————————————————————————–