À l’Uzine, Aïn Sebâa se dévoile

capture-decran-2016-12-02-a-02-32-49

C’était mieux avant, on le répète souvent. Et cet adage n’échappe pas à la vie d’un quartier aussi mythique que Aïn Sebâa à Casablanca.

C’est au début du XXème siècle que Aïn Sebâa, quartier situé dans la zone est de Casablanca, a commencé à s’étendre. Outre les Marocains, ses habitants étaient alors d’origine allemande, italienne, espagnole, autant de cadres, ouvriers, architectes,agriculteurs… installés dans le quartier, vivant ensemble et donnant une allure européenne à cette partie de la ville en phase de devenir le noyau de l’industrie marocaine.

Graduellement, le quartier voit la naissance d’espaces verts, d’un parc zoologique, de marchés, d’une gare ferroviaire, de lignes de bus qui le relient au cœur de Casablanca comme à d’autres quartiers, des clubs de sports qui représentent des tremplins pour de grands sportifs, des institutions culturelles qui offrent des espaces d’exposition et de création…

crédit photo : Sarah Addouh

crédit photo : Sarah Addouh

Aujourd’hui ce quartier industriel est presque coupé de toute dynamique culturelle, laissant ses habitants comme isolés du reste de la ville. Pour longtemps -et jusqu’à nos jours-, nombreux sont ceux qui ignorent l’existence de ce Aïn Sebâa de loisirs et de vie, marqués par son histoire industrielle et ouvrière.

En janvier 2016, la Fondation Touria et Abdelaziz Tazi a invité artistes, créateurs, iconographes et chercheurs à porter un regard sur le quartier et à mener des ateliers en lien avec l’histoire, le vécu, l’architecture, et les habitants du quartier. C’est le résultat de ces recherches, réflexions et ateliers est actuellement montré pendant AÏN SEBÂA K-YBD3 à l’Uzine, cet espace culturel et artistique situé au coeur de Ain Sbaa.

AÏN SEBAÂ K-YBD3, c’est 3 semaines de création à l’Uzine ; un événement culturel offrant au public du 26 novembre au 18 Décembre 2016 un autre regard sur le quartier, à travers des expositions, des projections, des rencontres, de la bande dessinée, du graff, de la photographie…

Au programme, une exposition qui reviendra sur l’histoire du quartier aujourd’hui en pleine mutation architecturale et urbanistique, du début du XXème siècle jusqu’à l’indépendance, plusieurs jeunes photographes exposent leurs clichés du quartier, des vidéos portant sur le quartier et produites par l’Uzine et la Fondation TAT seront projetées, un hors-série de la bande Dessinée Skefkef, la pièce de théâtre Poutite, un concert de Hoba Hoba Spirit, et plusieurs autres rencontres seront au rendez-vous de AÏN SEBÂA K-YBD3.

Le programme complet

15178117_926758704135570_4712884041552106746_n