5ème volet de Destination Finale, et le tout dernier.

Après avoir assuré les effets spéciaux d’Avatar, Steven Quale prends cette fois-ci place derrière une caméra, et tente de reprendre le flambeau de Destination Finale pour entamer le sprint final : Le dernier volet de la saga.

Le Synopsis est toujours le même : Un groupe d’amis évite de près une morte certaine, après la vision d’un de leurs camarades dans un tragique et spectaculaire effondrement de pont. Dès lors, un hasard sans merci orchestré par la Mort, les suit, les rattrape et les fait tomber à tour de rôle. Une frénésie alors fait place, dans laquelle la paranoïa, la peur et le désespoir, s’unissent pour nous donner qu’une horrible course contre la montre et la mort.

A vrai dire, il était temps d’achever ce film, histoire de ne pas sombrer dans une atroce banalité, qui aurait à coup sûr, gâcher l’effort déployé dans les effets spéciaux et les mises en scènes. Parce que, comme pourra en juger chaque bon amateur de Destination Finale (et dont je fais parti), les volets se suivent et se ressemblent, dans une similitude outrageante. Une ressemblance qui toutefois surprend comme à chaque fois, de par l’ingéniosité des scènes finement élaborées et l’impressionant de chaque moment d’action.

Peut-être que le film dès le début étonne, ravit, mais force serait de constater qu’au fil des minutes le spectateur se rends compte, que le même plat lui sera servi derechef. Là, est l’un des points noirs de ce film. Sans oublier, le jeu des acteurs lents, un héros qui n’intrigue nullement, une relation amoureuse fragile et qui sombre quelquefois dans du non sens. Les dialogues saut eux aussi, d’une lourdeur incongrue, qui vient s’immiscer entre de bonnes scènes d’action.

En bref, Destination Finale 5, est un de ces films qui surprennent, intriguent et surtout étonnent de par le rocambolesque et l’ingéniosité omniprésentes dans les scènes, et accompagnés d’effets spéciaux à la hauteur. Comme à son habitude, le film recherche des morts bien travaillées. La zone d’ombre de ce film sera alors, les acteurs, les dialogues, la touche d’humanité oubliée chez les rôles ainsi que l’intrigue de l’histoire qui ne connait vraiment pas de changements si ce n’est un léger ajout ou le changement de décor peut-être ?
En dépit du mauvais choix des acteurs et de la similitude de l’intrigue par rapport aux précédentes, l’on pourrait aisément accorder un tout juste la moyenne à ce film. Une note de : 2,5/5.

Image de prévisualisation YouTube

Oui, il était temps d’en finir avec ce film de divertissement qui s’est allongé à 5 épisodes.