5 bonnes raisons d’assister cette année au festival L’Boulevard

L’boulevard est de retour du 11 au 20 septembre prochain, et cette 16ème édition risque de nous en mettre plein la vue! Voici cinq raisons pour lesquelles vous devez découvrir L’boulevard.

1/ Pour voir les talents de demain au Tremplin

11986462_10153196749172476_9014638890317108926_n

Depuis quelques années, L’boulevard a pris pour habitude de faire durer le plaisir plus longtemps en offrant aux casablancais deux weeks-end de fête plutôt qu’un seul.  Désormais le festival ouvre le bal par son Tremplin qui a lieu chaque année aux anciens abattoirs. Dix-neuf troupes sélectionnées dans 3 catégories différentes (World/Fusion, Rock/Metal, et Rap/Hip-hop) se produiront les 11, 12 et 13 septembre à la Fabrique Culturelle des Anciens Abattoirs de Casablanca. En plus d’un money prize, de l’enregistrement de 2 titres et d’une formation, les vainqueurs du Tremplin se produiront sur la scène de L’Boulevard du 17 au 20 septembre 2015.

À ne pas manquer également lors du week-end du tremplin; des concerts attendus comme ceux de l’américain Jon Finn ou encore ceux des jordaniens de Jadal. Mais aussi du cirque toute la journée avec la troupe ColoKolo, de l’impro avec Stoon’Zoo et le Souk, un espace d’expression et de vie consacré au travail associatif et militant.

2/ Pour L’Boulevard et son programme

Hoba Hoba Spirit. Crédit : Sarah Addouh

Hoba Hoba Spirit. Crédit : Sarah Addouh

Le festival continue avec quatre jours de concerts suivis. Cette fois-ci au Stade du COC avec au programme des artistes et groupes de renom: Du rap avec la venue de Youssoupha qui présentera au public son nouvel album NGRTD (négritude), de la fusion avec Hoba Hoba Spirit, Mehdi Nassouli, Jauk, et Darga, du Rock avec Myrath, Skindread, et Chemical Bliss, ainsi que des découvertes à suivre de très prêt comme Djazia Satour et N3erdistan.

Le programme complet

prog_lboulevard2015

 

 3/ Un festival totalement gratuit et sans espace VIP

12009822_10153194433202476_5180077874235436995_n

Faut t-il le rappeler, L’boulevard est aujourd’hui le seul festival au Maroc à ne pas proposer d’espace VIP, favorisant ainsi la mixité sociale, et évitant toute discrimination ou frustration.

 

4/ Pour ses résidences de créations musicale

Capturesss

Cette année encore, L’Boulevard fera la part belle aux résidences de création musicale. La première résidence réunira deux artistes de talent, Nabyla Maan (Maroc) et Carmen Paris (Espagne), pour une création musicale à la croisée des musiques populaires ibériques, du jazz et de la musique andalouse. La deuxième résidence Jokko#2 est un projet de création musicale Hip-Hop qui réunit cette année quatre artistes de trois pays africains : le Maroc avec H-name, la Mauritanie avec Franco Man et le Sénégal avec Gee Bayss et PPS the Writah.

5/ Pour Sbagha Bagha

 

6e09ff173b921bfed3b6519916fd0682

En marge du festival, plusieurs street artists feront parler les murs de la ville de Casablanca, puisque Sbagha Bagha revient cette année du 5 au 15 septembre pour célébrer l’art urbain avec des artistes venus des quatre coins du globe, armés de leurs pinceaux et bombes à peinture pour réaliser de gigantesques fresques murales. Plus d’infos ici.